Marie-Sophie Lacarrau a une fille secrète ? Ces révélations auxquelles personne ne s’attendait…

© TMC
publicité

Voilà des révélations auxquelles personne ne s’attendait ! Aux dernières nouvelles, Marie-Sophie Lacarrau, la reine du JT de TF1 aurait une fille secrète. On fait le point pour vous à travers cet article. 

Depuis qu’elle a succédé à Jean-Pierre Pernaut aux commandes du JT de 13 h de TF1, Marie-Sophie Lacarrau a pris une place importante dans le cœur du public. De nouvelles révélations viennent de tomber concernant la journaliste et sa « fille cachée ». On vous propose de découvrir tous les détails dans les prochaines lignes !

publicité

Un séjour qui le marquera à jamais

Voilà maintenant plusieurs mois que Marie-Sophie Lacarrau est à la tête du JT de 13 h sur la première chaîne. Selon des nouvelles publiées par nos confrères d’Ici Paris, la jolie brune de 45 ans aurait une fille dans l’identité a été tenue secrète. Comme le souligne le magazine dans son numéro du 21 juillet : « Le secret était bien conservé. Dans la vie privée de l’animatrice, il n’y a pas que Tim, Malo et ses fils ».

L’hebdomadaire enchaîne par la suite en donnant le prénom de la fameuse fille secrète. Elle s’appellerait Awa et est aujourd’hui âgée de 5 ans. Son existence a été officiellement annoncée par sa mère lors d’un entretien pour le journaliste Figaro. La star de TF1 a également profité de cette occasion pour s’exprimer sur ces projets.

publicité

En 2017, celle qui a succédé à Jean-Pierre Pernaut est devenue marraine et représentante d’une association baptisée « Un enfant pour la main ». Elle décide alors de prendre son envol pour Haïti. Dans les colonnes de Figaro, la mère de famille avoue avoir « reçu une claque » au cours de ce séjour.

Marie-Sophie Lacarrau parle de sa petite Awa

Marie-Sophie Lacarrau précise par la suite que sa fille adoptive n’est pas originaire d’Haïti. L’adorable petite fille serait originaire du Sénégal. Comme le souligne la séduisante présentatrice : « Je me rappelle de la première fois où j’ai vu les photos de ma petite Awa. Je me souviens que j’avais caressé son visage ».

publicité

La journaliste poursuit en soulignant : « À ce moment-là, j’avais compris que nos destins étaient liés. J’ai pris la décision d’élever cette fille jusqu’à l’âge adulte. C’était très émouvant », a-t-elle conclu.

publicité