Marie-Sophie Lacarrau : séparation déchirante après 13 ans de fidélité

© Ouest France
publicité

Mauvaise nouvelle pour Marie-Sophie Lacarrau ! Après 13 ans de fidélité, la reine du JT de 13 heures de TF1 fait face à une séparation déchirante. On vous raconte tout en détail !

Marie-Sophie Lacarrau encaisse un nouveau coup dur ! Retour sur cette douloureuse séparation qui a affecté celle qui a remplacé Jean-Pierre Pernaut sur le plateau du 13 heures de TF1.

publicité

Départ de François Wasson sur TF1

Avant d’atterrir au sein du groupe TF1, Marie-Sophie Lacarrau présentait le Journal télévisé de France 2. Mère de deux enfants, la journaliste aurait été confrontée à une terrible rupture. C’est en tout cas ce que rapportent nos confrères de People dans leur édition de cette semaine. La publication ne fait pas ici référence à la vie sentimentale de la jolie brune de 45 ans. 

« En dépit de 13 ans de loyauté et de fidélité, Marie-Sophie Lacarrau n’a rien pu faire pour empêcher cette décision », peut-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire. Il s’agit ici du départ de l’un de ses collègues de la première chaîne. À savoir François Wasson qui a fait ses adieux à l’ancienne animatrice de France Télévisions.

publicité

En lisant le titre, les lecteurs s’attendaient au pire ! Mais il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter au sujet de la mère de Malo (13 ans) et Tim (11 ans). « C’était le dernier reportage avec nous de François Wasson », a annoncé la sucesseure de JPP sous les caméras de La Une. Et la journaliste de préciser : « 13 ans que vous entendez sa voix, que vous le voyez à l’antenne. Il n’a reculé devant rien pour certains duplex »

« Il va enseigner dans une école de journalisme »

Le magazine Ici Paris décrit un bref portrait du journaliste. Après avoir fait ses preuves à l’agence France Presse, François Wasson a décidé de se former aux jeunes reporters. À la suite de cette biographie, l’hebdomadaire revient sur les confidences de Marie-Sophie Lacarrau qui est toujours au top en matière d’audience sur TF1.

publicité

« Il nous quitte, car il veut transmettre. Il va enseigner dans une école de journalisme. Il va nous manquer. On lui souhaite beaucoup de bonheur », a-t-elle conclu.

publicité