Marion Game de « Scènes de ménages » : elle divulgue son salaire par erreur

M6 a diffusé la série « Scènes de ménages » depuis 2009. Les premiers épisodes ont rapidement attiré une part d’audience de 10% chaque soir.

Marion Game alias Huguette révèle son salaire

Avec le temps, le casting de la série « Scènes de ménages » a connu beaucoup de transformations. Toutefois, un couple demeure maître des lieux. C’est celui d’Huguette et Raymond. Le public estime beaucoup ce couple emblématique.

Par ailleurs, Marion Game est l’interprète d’Huguette. Puis, récemment, elle a fait une révélation de choc dans un entretien. En effet, l’octogénaire a dévoilé qu’elle touche aux alentours de 8 000 € par mois pour son rôle. Or, le tournage de ses scènes ne lui prenait que 2 ou 3 jours par mois. Sa rémunération a pris une autre dimension, car les récents couples ne gagnent pas autant. Probablement, son ancienneté dans la série a un rapport avec le calcul de son salaire.

Le 15 septembre 2021, Marion Game a été l’invitée de Jordan De Luxe sur « Télé Star Play ». Elle y avait parlé de son avenir dans « Scènes de ménages ». L’actrice a également parlé de l’arrivée de nouveaux couples dans la série de M6. Cette fois-ci, elle n’a pas évoqué son salaire.

« Scènes de ménages » : Marion Game se confie avec émotion

Les modifications du casting de « Scènes de ménages » n’atteignent pas Marion Game.

« On nous voit moins ! Ce (nouveau) couple ne me fait pas un trou dans l’abdomen ! Ces gens-là vont faire leur chemin », a déclaré la comédienne. Effectivement, l’actrice est très optimiste à propos de son avenir dans la série.

«Ce ne sont pas des cons après tout ! Ils ne vont pas arrêter Raymond et Huguette, ils ne sont pas masochistes !», a souligné l’octogénaire.

Néanmoins, celle qui joue le rôle d’Huguette a beaucoup de recul sur sa participation dans « Scènes de ménages ». « Vous savez, quand je tourne, je n’y mets pas mon âme ! Pourquoi il y aurait une affectation pour Scènes de ménages ? », s’est questionnée Marion Game.

« Quand on n’a pas ce qu’on aime, on aime ce qu’on a », relativise-t-elle, avant de nuancer ses propos.

Enfin, « Il ne s’agit pas de ne pas avoir quelque chose, il s’agit de le mettre à la hauteur de ce qu’il mérite, et pas plus », a-t-elle résumé.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées