Marre des fruits qui mûrissent trop vite ? Optez pour cette technique simple et efficace !

© Le journal des femmes
publicité

Bonne nouvelle pour ceux qui recherchent une solution simple et efficace en vue de mettre fin aux fruits qui mûrissent trop vite. Découvrez cette astuce qui fonctionne à tous les coups…

À la maison, les bananes ont tendance à noircir un peu trop vite sans qu’on ait eu le temps de les déguster ! Il en va de même pour les autres fruits. Heureusement, il existe des techniques simples et efficaces pour lutter contre ce fléau. On vous dit tout !

publicité

Ne jamais mettre différents fruits dans la même corbeille !

En été, nous avons tendance à manger beaucoup de fruits à l’apéro ou au dessert. Le problème c’est que ces derniers ont tendance à mûrir un peu trop rapidement. Ce qui peut constituer une source de frustration et un frein à la dégustation. Pourtant, nous le savons tous : les fruits renferment une infinité de vitamines et minéraux indispensables pour la santé. Pour les conserver au mieux, nous vous invitons à opter pour les quelques techniques qui suivent.

Pour commencer, nombre d’entre nous avons l’habitude de mettre tous les fruits dans un même panier après les courses. Erreur fondamentale ! Pour conserver les fruits plus longtemps, il faut différencier les deux catégories suivantes. D’une part, les fruits climactériques continuent de mûrir même après la récolte. Un processus c’est qui est dû à l’action de l’éthylène, une hormone végétale que l’on rencontre dans plusieurs fruits à l’instar de l’abricot, du kiwi, des bananes, de l’avocat ou encore des mangues.

publicité

D’autre part, les fruits non climactériques cessent de mûrir lorsqu’on les cueille. Parmi eux on peut citer : le citron, l’orange, la mandarine, le pamplemousse, la fraise, la cerise, le litchi, les myrtilles, la pastèque et le raisin. C’est donc cet éthylène qui est à l’origine de la maturation accélérée des fruits. D’où l’intérêt de ne pas mettre des fruits de la même catégorie dans un seul et même corbeille.

publicité

Comment ralentir le processus de maturité des fruits ?

Pour éviter une maturation prématurée, il suffit de séparer les fruits climactériques des fruits non climactériques. Une autre astuce consiste à isoler les bananes et les pommes. En effet, selon les résultats des études scientifiques, ce sont les deux fruits qui dégagent le plus d’éthylène. En revanche, si vous voulez déguster un avocat plus dur, il est conseillé de le placer à côté d’une pomme ou d’une banane. De cette manière, l’avocat mûrira plus vite et vous n’aurez plus à patienter longtemps avant de le manger !

publicité