McDonald’s : les vaisselles réutilisables « collector » de plus en plus prisées par les cambrioleurs !

Depuis le début de l’année, les adeptes de la restauration rapide doivent composer avec un nouveau fléau touchant les vaisselles réutilisables utilisées au sein des grandes enseignes comme Mac Donald’s.

Les vaisselles à jeter ne sont désormais plus autorisés dans les restaurants proposant un service à table. Il s’agit de la nouvelle mesure instaurée dans le cadre du projet de loi anti-gaspillage approuvé l’an dernier. Depuis, les enseignes comme Burger King et McDonald’s proposent des emballages papiers au sein de leur point de vente.

Fin des emballages en plastique : place à la vaisselle réutilisable

L’utilisation de vaisselle réutilisable est désormais obligatoire, contraignant de nombreux restaurant à se réorganiser en conséquence. Compte tenu de cette nouvelle règle, les restaurateurs ont dû solliciter des plongeurs pour le nettoyage des vaisselles. Mais la plus grosse difficulté pour les gérants réside dans le fait d’habituer la clientèle à ce nouveau processus.

La société qui distribue cette vaisselle assez particulière aux géants du fast-food n’est autre que Pyxo. Son dirigeant, Benjamin Peri s’est exprimé dans les colonnes du Parisien : « Nous avons remarqué des pertes. Toutefois les taux sont légers, similaires à ceux des restaurants traditionnels ». Le directeur estime qu’il est encore trop tôt pour évaluer avec exactitude l’ampleur de ces phénomènes de vols.

Les vaisselles réutilisables très prisées par les voleurs

Benjamin Peri poursuit : « Comme il s’agit d’une grande nouveauté, certains sont étonnés de la praticité de cette vaisselle et décident de les garder pour eux. Parfois, on remarque que certains contenants resurgissent des semaines et des semaines après…Ce qui rend l’acte difficile à prouver entre un vol, une erreur ou un oubli ».

Un client témoigne : « Je repars toujours avec mon verre pour le terminer dans la voiture. Je collectionne ces vaisselles depuis ». Certains établissements tentent de jouer la carte de la « peur » en expliquant aux clients la présence de puce localisable, en vain ! Les puces en question permettent tout simplement un meilleur suivi des stocks et des commandes. Le directeur de la société croise aujourd’hui les doigts pour que ce fléau puisse disparaître dans les semaines à venir.

D’autres publications dans 

Caroline Margeridon (Affaire conclue) victime d’agression et de cambriolage à Saint-Ouen

Euromillions : un couple en situation de handicap porte plainte contre un banquier pour les avoir dépouillés !

Ikea : succès garanti pour ce produit qui remplace une armoire, gain de place assuré !

Jean-Luc Reichmann anéanti par la perte de sa maman : une fin tragique

Prince Harry et William : annonce fracassante sur le décès de Diana, révélations sur un pacte secret

Ce couple se sert de Google Maps pour connaître s’ils se sont déjà croisés avant de se rencontrer, les résultats sont bluffants !