Meghan Markle en détresse : la duchesse de Sussex souffre du « syndrome de l’apnée du sommeil »

© Ben Birchall PA Wire
publicité

Les nouvelles ne sont pas bonnes concernant Meghan Markle ! On vient d’apprendre que la duchesse de Sussex souffre de ce qu’on appelle le « syndrome de l’apnée du sommeil ». Explications.

Meghan Markle, la femme du Prince Harry traverserait actuellement un gros coup dur. En effet, la mère d’Archie et Lilibet souffre d’une maladie qui lui rend la vie dure au quotidien. La rédaction de Lacs champagne vous dit tout dans les prochaines lignes !

publicité

Une maladie héréditaire…

Mère de la petite Lilibet, le second bébé qu’elle a eu avec le prince Harry, Meghan Markle serait aujourd’hui dans un sale état. Aux dernières nouvelles, la duchesse de Sussex souffrirait d’une maladie sournoise qui s’est transmise en famille.

Un combat difficile qu’elle doit mener au quotidien. La nature de cette pathologie est indiquée par nos confrères de 7 Tage dans l’un de ces derniers numéros. L’année dernière, le magazine Ici Paris s’est également penché sur le sujet dans une publication exclusive.

publicité

Selon ces hebdomadaires people, la maladie en question n’était autre que l’obésité. Un phénomène qui toucherait certains membres de la belle famille du Prince Harry ainsi que sa chère et tendre épouse. En effet, cette dernière serait prédisposée à une prise de poids conséquente. Raison pour laquelle, la belle-sœur du Prince William doit surveiller constamment le contenu de son assiette au quotidien. À ce propos, elle est suivie par des diététiciens payés une fortune.

Toujours selon le magazine Ici Paris, la jolie brune de 40 ans peut également compter sur le soutien d’un coach installé au sein de leur villa californienne au quotidien. Les impacts de sa maladie sont également mentionnés par nos confrères. En cas de défaut de surveillance, la patiente risquerait de contracter des maladies cardio-vasculaires.

Ceci s’explique par l’accumulation de graisses sur les parois internes des vaisseaux sanguins. Parmi les risques encourus figure l’hypertension artérielle, la dyslipidémie ou encore l’apnée du sommeil.

publicité

« Je peux mourir à tout moment »

Thomas Markle, le père de Meghan Markle a tenu à faire des révélations au sujet de cette maladie familiale. Le père de famille indique : « Je suis sous anticoagulants. Ces derniers ont des effets néfastes sur ma respiration », précise-t-il avant d’ajouter qu’il est cliniquement obèse. Celui qui pourrait poursuivre sa fille en justice dans le but d’obtenir un droit de visite de ses petits-enfants s’est ensuite livré sur l’espérance de vie moyenne au sein de sa famille. Cette dernière étant de 80 ans. Pour conclure, le compagnon de Doria Ragland a indiqué : « Je suis réaliste. Je sais que je peux mourir à tout moment », a-t-il conclu.

publicité