Michel Drucker malmené par son père « caractériel » : il le réveillait en plein sommeil…

© Abaca
publicité

Michel Drucker n’a pas vécu une enfance des plus tendres. Son père « caractériel » le réveillait en plein sommeil lorsqu’il était enfant. Retour sur les révélations fracassantes du journaliste phare de France 2. 

Michel Drucker a fait des confidences surprenantes cette semaine au sujet de son « enfance exigeante ». Le présentateur de Vivement dimanche s’est laissé aller à la confidence lors d’une entrevue pour Franceinfo. Le journaliste de 78 ans est revenu sur l’attitude et le caractère bien trempé de son père. 

publicité

Une enfance mouvementée

Michel Drucker figure parmi les plus grands noms de la télévision française depuis plusieurs années. Il a d’ailleurs été élu présentateur préféré de l’Hexagone avant d’être destitué par Stéphane Plaza. Si l’animateur est autant apprécié du public, c’est grâce à sa personnalité attachante et son mental d’acier. Pour rappel, il a été opéré du cœur il y a quelques mois avant de subir plusieurs séances de rééducation.

Dans son dernier livre, le mari de Dany Saval raconte son parcours et les épreuves qu’il a traversées. Le sénior profite également de l’occasion pour réaliser un témoignage fracassant sur sa jeunesse compliquée. « J’ai vécu une enfance stressante, dans une ambiance anxiogène, avec un père très exigeant », commence-t-il par lâcher. Le monstre du PAF enchaîne en soulignant : « Il voulait que ses fils soient tous des “numéros 1′. C’est pourquoi il a placé la barre très haute », explique-t-il.

publicité

publicité

« Il me réveillait au beau milieu de la nuit pour me réciter des leçons »

Michel Drucker ne pourra jamais oublier le trait de caractère fort de son père, Abraham. Alors qu’il avait 10 ans, le jeune garçon était terriblement effrayé. Comme il le raconte : « Mon père, de nature caractérielle, n’avait aucune patience. Alors que je dormais, il me réveillait au milieu de la nuit en rentrant à la maison, pour me réciter des leçons… Déjà qu’on a du mal à dormir lorsqu’on craint le lendemain, on ne se rendort pas une fois qu’il s’en va », révèle-t-il. Une expérience qui marquera sans doute l’esprit du présentateur à tout jamais !

publicité