Michel Sardou au plus mal : révélations sur une dangereuse manigance !

Après avoir composé avec des problèmes de santé en 2021, Michel Sardou doit composer avec une horrible machination. Alors que la France est en pleine campagne d’élection présidentielle, un scandale d’ordre politique frapperait le chanteur de 75 ans. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Michel Sardou au cœur de la polémique

Dans son édition de cette semaine, le magazine France Dimanche donne des nouvelles du chanteur Michel Sardou. Selon nos confrères, l’interprète de « Je vais t’aimer » est la malheureuse victime d’une horrible machination. A l’origine de cette mésaventure, un admirateur originaire de Mont-de-Marsan, dans les Landes.

Dans les colonnes de Paris Match, on peut lire : « Tout a commencé avec des autocollants à l’effigie de l’artiste, avec l’inscription ‘I love Sardou’. Ces derniers ont été retrouvés un peu partout dans la ville. Mais avec l’ouverture de la campagne présidentielle, la plaisanterie a créé le bad buzz en France ».

Le fan en question avait décidé de placer l’affiche de son idole sur ceux des prétendants à l’Elysée. A savoir : Nathalie Arnaud, Fabien Roussel, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Eric Zemmour, Jean Lasalle, Valérie Pécresse, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou.

« Lorsqu’il s’agit d’être aux commandes de la France, il ne faut pas déconner »

Bruno a évoqué cette histoire sur sa page Twitter cette semaine. Le journaliste de Paris Match partage des clichés pour illustrer son tweet. Selon nos confrères de France Dimanche, cette affaire a fait bondir Valérie Pécresse, qui s’est retrouvée en berne dans les sondages. En effet, la candidate de « soyons libre » a obtenu moins de 5% des voix à l’issue du premier tour.

A ce propos, ce fans de Michel Sardou n’aurait pas digéré le fait que son image soit détournée. « Lorsqu’il s’agit d’être aux commandes de la France, il ne faut pas déconner », souligne Michel dans les colonnes de La Nouvelle République. Rappelons que le second tour de l’élection présidentielle opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Affaire à suivre…

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées