Michel Sardou en danger : le chanteur menacé à la suite d’une « simple déclaration » !

© Jean-Marie Périer
publicité

Gros coup dur pour Michel Sardou ! Des menaces de mort planent aujourd’hui sur la tête du chanteur à la suite d’une « simple déclaration ». La rédaction de Lacs champagne vous raconte tout en détail dans les prochaines lignes ! 

Après avoir énoncé un discours qui n’a pourtant a priori rien de méchant, Michel Sardou essuie de nombreuses menaces de mort de la part du public. Le chanteur de 74 ans est plus que jamais en danger. Le point à travers cet article !

publicité

Des paroles de chanson qui ne passent pas…

Tout comme de nombreuses célébrités, Michel Sardou profite lui aussi des vacances d’été. Cette année, l’artiste a décidé de se ressourcer en Normandie, dans son immense propriété. Mais les vacances ne seraient pas de tout repos pour le chanteur. En effet, une simple déclaration a récemment déclenché « Un sentiment de haine et de vengeance ». Selon nos confrères d’Ici Paris, le principal intéressé « Provocateur par jeu, aurait négligé son interlocuteur ».

Dans son édition du 11 août, l’hebdomadaire people signale que l’interprète de « Je vais t’aimer » serait en danger de mort. Toujours selon le média, une bombe avait été retrouvée chez lui. Ce gros coup de frayeur s’est déroulé dans les années 70 alors que le père de famille devait se produire à Bruxelles. Une mésaventure reprise par le magazine Soir Mag et Ici Paris.

publicité

À l’époque, il était reproché au compagnon d’Anne-Marie Périer les paroles de l’une de ses chansons. Des textes jugés racistes et xénophobes. À la suite de cet événement traumatisant, Michel Sardou a décidé de prendre une initiative ferme.

publicité

Michel Sardou regrette de ne pas avoir été prudent

Depuis, Michel Sardou fait attention aux paroles de ses chansons. Le père de Cynthia, Sandrine, Romain et Davy tente d’être moins provocateur et propose désormais un répertoire moins clivant à ses fidèles admirateurs. « Le fait d’être l’homme à abattre a eu des répercussions négatives sur ma personne. J’aurais dû faire preuve de plus de prudence dans le choix de certains mots », avoue-t-il dans les colonnes du magazine. Pour rappel, le senior a obtenu la Légion d’honneur au printemps dernier, attribué par Roselyne Bachelot.

publicité