Michel Sardou violemment frappé à la sortie d’une discothèque, un célèbre chanteur intervient

Alors que Michel Sardou s’est fait violemment frapper à la sortie d’une discothèque, un chanteur a dû intervenir en urgence. De qui s’agit-il ? La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Si Michel Sardou connaît aujourd’hui une belle réputation auprès des fans, le chanteur doit également composer avec certains ennemis. En effet, l’artiste de 74 ans a été victime d’agression à maintes reprises. Heureusement, il a pu compter sur le soutien de Johnny Hallyday

Michel Sardou tabassé à la sortie d’une discothèque

Cette histoire tragique est rapportée par nos confrères de Spécial people dans leur numéro de ce mois. « On va jusqu’à dessiner des croix gammées sur les annonces des spectacles », glisse la publication. Dans les années 70, alors qu’un groupe d’individus mal intentionnés s’attaque à Michel Sardou, Johnny Hallyday est venu à sa roue de secours. La scène a lieu à la sortie de la boîte de nuit parisienne de la chanteuse Régime.

Celui qui a été honoré par le Président de la République n’en pouvait plus. L’interprète de « Je vais t’aimer » revient sur la cause de cette rage dans l’une de ses chansons. Un morceau qui parle de la peine de mort et qui s’intitule « Je suis pour ». « Je suis conscient que j’ai dépassé la ligne rouge. J’ai poussé le bouchon un peu trop loin. Il fallait que je l’écrive », a-t-il expliqué dans les colonnes du magazine.

« J’irai le chercher jusqu’en prison pour l’assassiner (…) »

Michel Sardou enchaîne en soulignant : « J’ai 3 enfants et un jour, j’ai pris conscience qu’on pouvait s’attaquer à eux. Si l’on m’en enlevait un, moi le tueur, j’irais le chercher jusqu’en prison pour l’assassiner de mes propres mains », avait-il affirmé à l’époque auprès de nos confrères de Télé Star. Plusieurs célébrités lui ont apporté le soutien nécessaire. Le mari de Laeticia Hallyday n’était pas le seul !

En effet, Yves Montand était également présent pour venir au secours de Michel Sardou. Ce dernier qualifiait les agresseurs comme des « petits fachos ». « Ce que je dénonce, c’est le principe selon lequel, au nom de la liberté d’expression, on a le droit de priver quelqu’un de s’exprimer en chansons », a-t-il conclu. Fort heureusement, en dépit de cette tragédie, Michel Sardou s’en sort sans aucune égratignure. Il peut être reconnaissant éternellement envers le père de Laura Smet et David Hallyday.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées