Nagui dubitatif devant le succès de Laurence Boccolini dans TLMVPSP

© Objeko / Le mag
publicité

« J’ai toujours les mêmes réserves… ». Nagui demeure dubitatif devant le succès de sa successeure, Laurence Boccolini dans Tout le monde veut prendre sa place. On vous dit tout ! 

Au cours d’un entretien pour le magazine Télécâble Sat Hebdo, Nagui s’est exprimé sur la nouvelle formule de Tout le monde veut prendre sa place. L’occasion pour l’animateur de 59 ans de donner son avis sur la version du jeu animée par Laurence Boccolini.

publicité

TLMVPSP en difficulté sur France 2

En 2006, Nagui prend la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. Après 15 ans de bons et loyaux services, il décide de rendre son tablier. Désormais, c’est Laurence Boccolini qui est aux commandes de l’émission. En début de semaine, nos confrères de Télécâble Sat Hebdo ont interviewé l’animateur pour demander son opinion sur cette nouvelle version du jeu. Il faut savoir que les résultats d’audience ont dégringolé ces derniers temps ! À la suite du lifting et du changement des commandes, le programme semble vivre ses dernières heures.

Alors que les téléspectateurs se font rares, l’on se demande si la production a bien fait d’opérer autant de changements et de faire appel à l’ex-animatrice de TF1. « À un moment donné ils vont dire “Stop” » a lancé Cyril Hanouna jeudi dernier sur le plateau de TPMP, en s’exprimant sur la réaction de France Télévisions devant les piètres scores de Boccolini.

publicité

Nagui donne son avis cash

Devant les résultats d’audience catastrophiques de la nouvelle version du jeu, les rumeurs enflent. Certains bruits courent comme quoi Nagui pourrait revenir pour remonter la pente. Au cours de son interview, l’animateur de N’oubliez pas les paroles s’est exprimé au sujet du format inédit de TLMVPSP avec Laurence Boccolini. Et visiblement, l’animateur craint le pire pour la suite.

publicité

« Je garde une certaine réserve malgré l’admiration que j’ai pour Laurence Boccolini », a-t-il confessé dans les colonnes de Télécâble Sat Hebdo. Le mari de Mélanie Page enchaîne en ajoutant : « J’avais proposé des modifications à la production qui n’ont pas trouvé d’écho. C’est pour cette raison que je suis parti. Au bout de 15 ans, j’en avais fait le tour », a-t-il conclu.

publicité