« Pas une petite chose timorée » : Charlène de Monaco cache bien son jeu en Afrique du Sud !

© Starmag
publicité

De nouvelles révélations viennent de tomber concernant Charlène de Monaco. Celle qui est actuellement en convalescence en Afrique du Sud ne serait pas celle que l’on croit. Le point à travers cet article !

Son retour au Palais ne devrait pas tarder. Bien loin d’être une « petite chose timorée », Charlène de Monaco ne serait pas la femme que l’on croit être. Selon des proches de la Première Dame, cette dernière est une vraie dure à cuire, qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins…

publicité

Charlène de Monaco : une vraie dure à cuire

Loin de son mari et de ses enfants, Charlène de Monaco vit une situation éprouvante. Malgré cette séparation, la princesse ne perd pas son caractère bien trempé. Bloquée en Afrique du Sud pour des problèmes de santé, la Première Dame attend impatiemment sans retour à Monaco. Épuisée par son infection ORL une énième hospitalisation, la jolie blonde de 43 ans fait de son mieux pour se rétablir au plus vite.

Heureusement, elle peut compter sur le soutien de ses amis qui la considère d’ailleurs comme une femme forte, loin d’être « une petite chose timorée ». C’est en tout cas ce qu’on a pu lire dans les colonnes du magazine People sorti le 8 septembre dernier.

publicité

Selon un intime, la mère de Jacques et Gabriella est une femme coriace. « Pour être sincère, c’est une dure à cuire », avance l’un de ses amis dans les colonnes de l’hebdomadaire. Très investie, la femme du Prince Albert II aime suivre ses principes, quitte à déshonorer au protocole royal. « Elle ne se conforme pas aux attentes des autres », souligne la même source.

Une princesse qui tient à sa liberté

Tombée malade à la suite d’une infection, Charlène de Monaco s’est rendue en Afrique pour soutenir une cause qui lui tient à cœur : la protection des rhinocéros. « La Princesse se soucie de sauver la biodiversité et d’apprendre la natation aux enfants. Elle refuse d’être comme Kate Middleton ou Grace Kelly », confie l’un de ses amis. Ce dernier enchaîne en ajoutant : « Même si elle a épousé un prince, Charlène de Monaco tient à sa liberté (…) ».

publicité

Absente pour la rentrée scolaire des jumeaux et ses noces d’étain avec Albert II, l’ancienne nageuse professionnelle compte bien rattraper son retard. À Monaco, son mari a hâte de la retrouver. Au début du mois de septembre, le frère de Caroline a avoué combien il a du mal à s’occuper des enfants sans leur mère. À quand le retour de cette dernière ? Affaire à suivre…

publicité