Patrick Sabatier : voici un secret bien caché sur sa famille !

D’habitude, lors de L’Invité en questions, qui a lieu tous les dimanches sur Europe 1, Patrick Sabatier accueille chacun, qui raconte son histoire et parle avec assurance de sa proximité. Mais aujourd’hui, c’est lui qui nous livre la sienne, dans un livre intitulé « La Lettre » situé entre fiction et réalité. L’ouvrage a été publié le 21 septembre aux Éditions du Rocher.

Une lettre de son père a dévoilé la vérité

Le 7 septembre, Patrick Sabatier a confié dans Télé-Loisirs que : « L’histoire repose sur des piliers de vérité, mais j’ai mis une distance romanesque, car je n’avais pas assez de témoignages directs pour une autobiographie ». Avant d’ajouter que : « Tout ce qui me manquait, je l’ai imaginé. Mais tout ce que j’ai imaginé est potentiellement vrai. » Alors quelle est cette histoire ? Aussi difficile que cela puisse paraître, Patrick a découvert il y a quelques années qu’il avait un demi-frère !

C’est à travers une lettre, d’où le titre de son roman, que la vérité a enfin surgie. « Son père lui a toujours dit que sa mère était morte. C’est dans une lettre posthume de son père qu’il a appris être le fils de la mère du “monsieur qu’il voyait à la télé” », a avancé l’animateur pour restituer le contexte. Ensuite, à propos de sa mère, il a confié que « Imaginez, on lui a volé son enfant, et ça nous a tous impacté puisqu’elle n’a jamais pu vraiment être heureuse. »

Patrick Sabatier a accompli sa mission

Avec émotion, il a dit que « Il y a eu un jugement de divorce et on a considéré que cette jeune immigrée sans instruction ni argent ne pouvait pas garder cet enfant. On lui a interdit de le voir ». À noter que ce frère connu en retard lui a appris que son père « lui a toujours dit que sa mère était morte. »
Le présentateur a déclaré dans une lettre posthume de son père qu’il avait su qu’il était devenu le fils de la mère du « monsieur qu’il avait vu à la télévision ».

Dans le numéro du 19 septembre de Télé Star, Patrick Sabatier livre la fin émouvante de cette histoire. Avec ce frère qu’il a découvert des années après, les liens n’ont pas eu le temps de se tisser malgré des débuts prometteurs. Cependant, il a confié avec tristesse que « Il était assez décontracté avec moi. On se guettait, on se reniflait. Maman et lui ont eu le temps de se retrouver. Ils sont hélas morts à six mois d’intervalle, de la même maladie. Ça ne peut pas s’inventer non plus ? » Néanmoins, il est heureux d’accomplir avec ce livre la mission qu’il s’était donné : « mettre fin au silence ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées