Pénurie de carburant : 8 produits dans les supermarchés sont touchés

La pénurie de carburant a un impact direct sur les conducteurs. Ainsi, ces automobilistes doivent se préparer pour éviter de tomber en panne. Par conséquent, certains professionnels, comme les moniteurs d’auto-école, ont dû arrêter leur activité. Pour cause, la peur de ne pas pouvoir s’approvisionner en essence ou en gazole. Un autre secteur a tiré la sonnette d’alarme mardi dernier : La Chaîne Logistique du Froid.

La Chaîne Logistique du Froid se trouve en difficulté

Cette association professionnelle regroupe les entreprises chargées du transport et de la logistique sous température dirigée. Notamment, pour le transport des produits frais vers les supermarchés. Alors, consulté par Planet, « les risques de ruptures de l’approvisionnement en produits frais et surgelés chez les clients des entreprises de transport : industriels, grande distribution, restauration hors domicile », alerte l’association.

Les « difficultés croissantes » pour transporter les produits alimentaires concernent désormais plusieurs entreprises. De ce fait, le représentant général de l’association demande que « la production des carburants soit maintenue et accessible aux transporteurs frigorifiques, sous peine de mettre en péril l’approvisionnement des populations en produits alimentaires ».

Comment expliquer ces difficultés ? Les experts du secteur a déclaré dans un communiqué de presse : « les camions frigorifiques nécessitent deux carburants : le gazole pour alimenter les moteurs de traction et le gazole non routier pour alimenter les dispositifs thermiques de production de froides indispensables pour le maintien en température des denrées alimentaires ». Sur l’ensemble du territoire, notamment dans les Hauts-de-France, les problèmes d’approvisionnement touchent les experts.

Pénurie de carburant : panne sèche des transporteurs

Ensuite, « le temps nécessaire à la remise en fonctionnement d’une centrale de raffinage étant d’environ 6 jours, si aucune mesure n’est entreprise rapidement pour contraindre le maintien de la production et de la distribution de carburant, nos transporteurs frigorifiques pourraient se trouver en panne sèche à très courte échéance et donc dans l’incapacité de travailler« , peut-on lire dans le communiqué.

Les aliments concernés

Ainsi, divers produits risquent très vite de manquer aux supermarchés d’ici aux prochains jours. Selon l’association, la viande pourrait rencontrer des problèmes de livraison dans les grandes surfaces. C’est également le cas pour les produits de la pêche. Les fruits et les légumes sont, eux aussi, concernés par ce problème de livraison.

En outre, les plats cuisinés et les produits traiteurs seront aussi impactés. De plus, les produits frais comme le yaourt et le beurre risquent aussi de manquer dans les rayons. Enfin, sans surprise, les produits surgelés complètent le tableau.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées