Pierre-Jean Chalençon : Harold Hessel brise le silence autour de son départ d’Affaire Conclue

© Starface / Hast
publicité

Près d’un an après le départ de Pierre-Jean Chalençon d’Affaire conclue, Harold Hessel a brisé le silence autour de cette décision inattendue de l’antiquaire. Le point à travers cet article. 

À l’occasion d’un entretien pour nos confrères belges de La Meuse, Harold Hessel s’est exprimé sur le départ de Pierre-Jean Chalençon. Pour rappel, le spécialiste de Napoléon avait quitté le magazine d’enchères en juin 2020. Mais ses aveux risquent de déplaire aux autres acheteurs de France 2. Et pour cause…

publicité

Affaire conclue : une émission qui cartonne

France 2 était loin de s’imaginer que le magazine d’enchères allait faire un carton lors de son lancement en 2017. Pourtant, le programme présenté par Sophie Davant va connaître un succès sans précédent au fil des années.

Au départ, ils étaient 334 000 à être scotchés devant l’écran chaque après-midi. Progressivement, les résultats d’audience ont atteint une moyenne de deux millions de téléspectateurs. Notons que l’émission s’inspire d’un concept allemand dans son contenu et son casting.

publicité

Les acheteurs emblématiques d’Affaire conclue, à l’instar de Julien Cohen, Alexandra Morel et Caroline Margeridon, ont contribué à cette notoriété. Il y a eu également Pierre-Jean Chalençon qui a dû être éliminé en juin 2020. En effet, le spécialiste de Napoléon faisait l’objet d’une polémique à la suite d’un cliché pris avec l’humoriste Dieudonné.

La photographie a été prise lors de l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen. Par la suite, le collectionneur de 51 ans a tiré sa révérence. « Je dois m’en aller. J’en avais ras le bol d’être derrière un comptoir à jouer les perroquets. Je ne m’amusais plus », avait-il déploré à l’époque, dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Pierre-Jean Chalençon manque à Harold Hessel

Depuis, Pierre-Jean Chalençon multiplie les bad buzz. Le dernier en date : celui des dîners clandestins organisés en plein confinement dans son palais Vivienne. Il y a quelques mois, le meilleur ennemi de Caroline Margeridon a échangé avec Stéphane Bern dans Secrets d’histoire, pour une version spécialement dédiée à Napoléon Bonaparte.

Mais si l’ancien acheteur d’Affaire conclue ne manque pas au service public, il laisse malgré tout un grand vide dans le cœur de ses anciens coéquipiers. C’est notamment le cas du commissaire-priseur Harold Hessel.

publicité

« C’est sa décision, mais j’ignore si c’était partagé. Dans tous les cas, je trouve ce départ dommage. Heureusement, il a plein d’autres projets à l’heure actuelle », a confié l’expert auprès des journalistes de La Meuse. Selon ce dernier, le faux sosie de Michel Polnareff « apportait une note de fantaisie qui avait disparu dans le programme ». Des déclarations qui risquent de faire bondir les autres acheteurs de l’émission…

publicité