Pierre-Jean Chalençon tacle violemment Affaire Conclue : « On m’a traité d’une manière injuste »

© Yahoo actualités
publicité

Difficile pour Pierre-Jean Chalençon de garder son calme après que la production d’Affaire Conclue l’ait traité d’une manière injuste lorsqu’il officiait sur France 2.

Pierre-Jean Chalençon a encore fait parler de lui cette semaine sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, l’ancien acheteur de France 2 a violemment taclé Affaire conclue, un an après son éviction du programme. Et pour cause…

publicité

Pierre-Jean Chalençon sans pitié avec « Affaire conclue »

Visiblement, Pierre-Jean Chalençon conserve encore une grosse rancune à l’encontre d’Affaire conclue. L’année dernière, la production a pris la décision catégorique de l’éjecter de l’émission. À l’époque, le spécialiste de Napoléon avait posté une photo de lui en compagnie de Dieudonné avant d’insulter violemment Line Renaud sur la Toile. Pour France Télévisions, c’est la bêtise de trop ! Elle décide alors de se séparer du collectionneur.

Au mois d’avril dernier, le meilleur ennemi de Caroline Margeridon n’avait pas manqué de critiquer une nouvelle fois, le magazine d’enchères. « Affaire conclue ne me manque pas. En revanche, l’atmosphère sur les plateaux de tournage me manque. Après, lorsque je constate ce qui est devenu de l’émission, finalement, rien ne me manque », a-t-il indiqué sur une note d’ironie.

publicité

Le propriétaire du palais Vivienne enchaîne en soulignant : « Au cours du dernier prime, l’émission a pris une sacrée gamelle, dans les audiences ». Comme quoi, la colère et l’indignation ont du mal à se dissiper. Sur Twitter, celui qui a été à l’origine de la polémique des dîners clandestins n’a pas encore dit son dernier mot.

publicité

« On m’a traité de manière injuste chez France 2. Honte à eux !! »

Dans une publication, Pierre-Jean Chalençon a écrit : « Et hop, merci à France 2, je dois manquer », avec une photo de la rediffusion où on le voit à l’écran. Intrigué, l’un de ses followers a fait remarquer qu’il doit certainement manquer à l’émission. L’occasion rêvée pour le principal intéressé d’en mettre davantage une couche. En commentaire, il a indiqué : « Je travaille sur de nouveaux projets. On m’a traité de manière injuste chez France 2. Honte à eux !! » s’est-il indigné. Pour conclure, l’ancien collègue de Julien Cohen souligne : « Même Sophie Davant regrette ma présence… ».

publicité