Pompe à chaleur : comment accéder à la prime de 5 000 € destinée à financer son installation ?

Cette année, les ménages Français pourront profiter d’une aide de 5 000 € pour la mise en place de pompe à chaleur. Mais comment y accéder ? On vous dit tout !

L’Etat a décidé de procéder à une revalorisation de la prime destinée à financer l’installation de la pompe à chaleur. Désormais, cette aide peut s’élever jusqu’à 5 000 € quelles que soient les conditions de revenus du demandeur. Le point à travers cet article !

Le gouvernement sensibilise l’usage de dispositifs géothermiques

Nous n’avons pas tous les moyens de mettre en place une nouvelle pompe à chaleur en raison de ses coûts onéreux. Pour encourager les concitoyens à opter pour la géothermie, le gouvernement a décidé d’octroyer une subvention pouvant aller jusqu’à 5 000 €. Auparavant, cette aide n’allait pas au-delà de 2 500 à 4000 €. L’utilisation des énergies renouvelables entre dans le cadre du projet visant à limiter les émissions de gaz carbonique en vue de préserver davantage l’environnement et acquérir la neutralité carbone d’ici 2050.

La chaleur constitue la moitié de la consommation énergétique dans l’Hexagone. Elle est principalement fournier par des énergies fossiles. Les alternatives géothermiques présentent l’avantage d’être inépuisable et donc respectueux envers l’environnement. Selon de récentes études, elles ne constituent malheureusement que 1% de la consommation de la population.

Comment profiter de cette prime de 5 000 € ?

Il faut savoir que tous les Français sont éligibles à ce coup de pouce financier. La décision a été prise en regard du projet de loi visant à améliorer l’usage d’énergies renouvelables. Pour en profiter, il convient de solliciter un professionnel habilité ayant conclu la charte de « prime chauffage ». Une fois les travaux exécutés, les pièces justificatives doivent être remises à l’expert.

L’aide de 5 000 € sera par la suite transmise aux bénéficiaires par le biais d’un virement automatique sur leur compte en banque. Le versement se fait par le biais de bons d’achats ou par déduction directe sur la facture des travaux. Notons que cette prime est cumulable avec la prime de rénovation permettant d’accéder à un supplément d’environ 35 000 €. De même, vous pourrez cumuler cette aide avec l’éco-prêt à taux zéro.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées