Pourquoi les cheveux blancs poussent-ils plus vite depuis la pandémie ? Un spécialiste nous explique

© rosemoonyvideos
publicité

Vous aussi vous avez remarqué que les cheveux blancs poussent beaucoup plus vite depuis la pandémie ? Mais comment expliquer ce phénomène étrange ? Voici les explications des spécialistes !

De nombreuses femmes se plaignent d’une croissance anormalement rapide des cheveux blancs durant la pandémie de Coronavirus. Un dermatologue a récemment réalisé une étude sur le sujet pour tenter de voir plus clair sur ce phénomène. Le point à travers cet article !

publicité

Le stress favorise l’apparition des cheveux blancs

Les cheveux blancs peuvent être une véritable source de frustration chez les femmes. Selon les études scientifiques, ils apparaissent lorsque les cellules appelées mélanocytes ne sont plus en mesure de produire de la mélanine. Les origines des cheveux blancs peuvent également être d’ordres génétiques.

Pour tenter de mieux cerner le sujet, OnePoll a mené une enquête sur un panel composé de 2 000 femmes américaines. Les résultats, publiés vers le début de l’année, révèlent que 62 % de l’échantillon étudié affiche un taux de croissance plus rapide des cheveux blancs. Ce qui est dû au stress lié à la crise sanitaire. Près de la moitié des femmes interrogées affirment avoir remarqué des cheveux gris durant le temps du confinement.

publicité

Pour 46 % d’entre elles, c’est la toute première fois que des cheveux blancs apparaissent sur leur tête. 52,32 % estiment avoir vu leur chevelure prendre une teinte grise rapidement durant le confinement, comparée aux conditions normales. Enfin, 50,37 % ont pris la décision de se teindre les cheveux au cours du confinement, afin de dissimuler les cheveux gris.

Comment expliquer le phénomène des cheveux gris liés au confinement ?

Toutefois, ses résultats d’analyses sont à prendre avec des pincettes. En effet, aucune étude scientifique officielle n’a pour le moment été menée pour confirmer leur véracité. Selon la dermatologue New-Yorkaise, Marisa Garshick, le stress peut impacter sur la couleur de la fibre capillaire.

Comme elle le souligne : « Même si des recherches complémentaires doivent être menées, on sait d’ores et déjà que le stress temps à grisonner les cheveux. Il engendre des dégâts oxydatifs qui sont néfastes au bon fonctionnement des mélanocytes ».

publicité

La spécialiste enchaîne en ajoutant : « Depuis le début de l’épidémie, le stress a gagné nombre d’entre nous. Ce qui a favorisé l’apparition des cheveux gris. Néanmoins, la pandémie de Covid-19 n’est pas le seul facteur à l’origine de la canitie », a-t-elle conclu.

publicité