Prime d’activité : l’essentiel à retenir sur le versement automatique prévu cette année !

Cette année, la prime d’activité fera l’objet d’une nouveauté : le versement automatique. Voici tout ce qu’il faut savoir au sujet de ce dispositif !

Il s’agit d’un énorme changement auquel les personnes éligibles à la prime d’activité devront faire face à partir de cette année. Gros plan sur le versement automatique destiné à simplifier l’accès à cette précieuse aide de la CAF.

Le prime d’activité se modernise en 2023

Au cours de sa dernière campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis de verser automatiquement la prime d’activité à partir de cette année. Cette nouveauté s’applique également au RSA et aux APL. Ce qui signifie que les allocataires de ces prestations sociales n’auront plus à suivre une quelconque procédure pour pouvoir y accéder. Cette initiative a été prise dans le but de limiter le taux de non-recours en France.

Pour l’heure, aucune date officielle n’a été communiquée bien que la mise en vigueur devrait commencer cette année. Selon Jean-Christophe Combe qui s’est entretenu dans les colonnes du Parisien au mois de septembre dernier : « Ce dispositif d’automatisation concernera 90% des bénéficiaires, environ 20 millions de Français. Il sera mis en place début 2023 ».

Simplification des procédures pour les allocataires de la prime d’activité

Il faut savoir qu’avec l’APL et le RSA, la prime d’activité fait partie des prestations sociales les plus courantes en France. Chaque année, ces aides contribuent à améliorer la vie sociale de leurs bénéficiaires. Un précieux coup de pouce qui a d’autant plus d’importance surtout en cette période marquée par la forte inflation. Néanmoins, le principal objectif est de limiter le taux de non-recours à ces primes.

En effet de nombreux Français ne réclament pas ces primes auxquelles ils ont pourtant droit. Une situation qui résulte de la simple ignorance ou de la lourdeur administrative. A ce propos, le ministre souligne : « Ce n’est pas normal qu’il y ait 30% d’ayants droit qui ne réclament pas ces aides…L’automatisation va servir à simplifier les démarches et réduire les problèmes de fraude ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées