Prime de 100 euros : le nombre de bénéficiaires est revu par le gouvernement

Faisant suite à la revalorisation de l’allocation rentrée scolaire pour les familles, le Sénat se concentre sur la prime de rentrée. Par contre, un vote a bien pu bouleverser la continuité de cette aide. Il s’agit de la nouvelle mesure du 2 août. On vous explique tout.

La prime de 100 euros a failli disparaître

Nouveauté au gouvernement ! Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une autre mauvaise nouvelle. En effet, l’État semble bien déterminé à aider ses citoyens, face à la situation économique actuelle. En ce moment, de nombreux Français sont en vacances, mais les sénateurs se sacrifient pour notre bien. Ils sont actuellement sur un projet de loi pouvoir d’achat.

Ainsi, le Sénat souhaite également soutenir les Français dans la lutte contre l’inflation et la relance économique. De ce fait, il a voté pour une aide d’exception pour les bénéficiaires de la prime d’activité. En revanche, le gouvernement n’était pas d’accord. Ce dernier voulait plutôt une prime, comme dans l’annonce en juin.

Le sénateur Jean-François Husson (LR) est du même avis. D’après lui, cela permet de « concentrer l’effort budgétaire sur le soutien au pouvoir d’achat des travailleurs, qui sont aujourd’hui exclus du dispositif proposé » . Au contraire, Thomas Dossus (EELV) s’est indigné « vous profitez de la nuit pour vous permettre de taper une fois de plus sur les plus pauvres ».

Après un débat, le gouvernement a pu terminer avec un accord. Le jeudi 4 août, Bruno Le Maire a déclaré que la prime « sera bien versée à ceux qui en ont le plus besoin » .

« Il n’était pas juste de priver les plus modestes de cette aide qui sert surtout à payer les courses alimentaires », précise le ministre de l’Économie sur RTL.

Versement et éligibilité

Comme l’indique Bruno Le Maire, la prime concernera « les étudiants boursiers, des bénéficiaires de minima sociaux, des gens qui appartiennent aux 14% de pauvres ». Mais pas seulement. Les allocataires de l’AAH et de l’APL sont aussi inclus.

En ce qui concerne le montant, il ne changera pas. La prime versée s’élève à 100 euros. Cependant, elle pourra connaître une hausse de 50 euros pour chaque enfant du foyer.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées