Prime de 185 € en France : qui sont les heureux élus ? Les détails par ici…

L’inflation complique le quotidien de plusieurs ménages français, notamment ceux qui vivent dans des situations précaires. Face à l’urgence de la situation, l’État a mis en place diverses aides financières. Aujourd’hui, on vous propose de découvrir l’essentiel à retenir concernant la prime de 185 €.

Une prime qui facilite le quotidien de nombreux Français

Avec l’invasion russe en Ukraine, le coût de la vie en France et dans le reste de l’Europe ne cesse d’augmenter. On assiste à une flambée inquiétante du tarif du carburant, mais aussi des autres denrées alimentaires du quotidien. Plus la rémunération est élevée, plus le montant de la prime est faible. En conséquence, cette aide financière profite surtout aux personnes dont le revenu frôle le SMIC. En ces temps de crise, ce coup de pouce mensuel représente une précieuse aide pour de nombreux Français.

Selon une étude menée par la Drees et la CAF, les familles monoparentales avec un enfant enregistrent une augmentation de leur prime d’activité mensuelle. Cette dernière atteindrait aujourd’hui les 172 €. Toujours selon cette enquête, dans un couple ou les deux partenaires sont rétribués au SMIC, chacun profite de l’augmentation de la prime individuelle maximale de 90 € par mois. Dans le cas des couples éligibles, la prime de 180 € devient une aide supplémentaire grâce à la réforme.

Les avantages de la prime exceptionnelle

Cette mesure liée aux primes exceptionnelles présente de multiples avantages. D’une part, elle permet d’augmenter le pouvoir d’achat des foyers vivant dans une situation précaire. « Entre la situation sans réforme et la situation réelle, le nombre de légataires a connu une hausse de 37 % », rapporte la CAF à la suite de sa récente étude. Cette housse s’explique par l’accès aux droits à de nouveaux ménages grâce à une révision du recours.

Par ailleurs, les Français qui ont accès à la prime d’activité, en dehors de la réforme, peuvent se réjouir. Selon la même étude, 86 % d’entre eux ont été témoins d’une augmentation de leur prime d’activité en 2019. À l’époque, elle était de 70 € par mois. Aujourd’hui, la somme atteint les 210 € par mois. De quoi permettre aux bénéficiaires de garder la tête hors de l’eau en ces temps difficiles. À la bonne heure !

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées