Prime de rentrée de 150 euros : qui seront les bénéficiaires de l’aide exceptionnelle ?

Beaucoup de personnes attendent des nouvelles de la prime de rentrée de 150 euros. À titre de rappel, à la fin du mois de juin 2022, le gouvernement annonçait qu’il y aurait le versement d’une aide exceptionnelle à la rentrée. Tous les bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL) et du revenu de solidarité active (RSA) en profiteraient. Cette prime, intégrée dans le projet de loi Finances rectificative, a été le sujet de longs débats à l’Assemblée nationale, puis au Sénat, puis en commission mixte paritaire.

Les bénéficiaires de la prime d’activité en plus

Finalement, le versement de la prime se fera aux bénéficiaires de la prime d’activité et de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). On compte aussi ceux qui touchent seulement le RSA et/ou les APL, soit « environ 8 millions de personnes », selon Charles de Courson, député centriste.

Pour la somme, on parle d’une prime de 150 euros, non précisée pour l’instant. « Les conditions seront déterminées avec les parlementaires », a souligné Gabriel Attal avant le vote définitif du projet de loi.

Combien de personnes touchent les minima sociaux en France ?

Pour information, d’après le ministère des Solidarités et de la Santé, en mars 2022, les bénéficiaires du RSA étaient au nombre de 1 896 100, des APL, 5 784 900, de l’AAH, 1 112 500, et de la prime d’activité, 4 578 700.

Mais pendant les débats, les sénateurs avaient choisi de changer les critères d’attribution de cette aide.

Dans un premier temps, les bénéficiaires du RSA et des APL n’en font plus partie. Jean-François Husson, sénateur LR, avait effectivement fait voter dans la nuit un amendement pour « valoriser la valeur travail ».

« Un scandale », pour de nombreux sénateurs de l’opposition, qui insistent sur le fait qu’on « profite de la nuit pour vous permettre de taper une fois de plus sur les plus pauvres », comme s’est indigné Thomas Dossus.

Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, s’était aussi prononcé face à cet amendement : « J’entends le souhait d’aider les gens qui travaillent dur. Mais votre disposition va retirer le bénéfice de l’aide à 4 millions de foyers pauvres », a-t-il affirmé.

D’autres publications dans 

Caroline Margeridon (Affaire conclue) victime d’agression et de cambriolage à Saint-Ouen

Euromillions : un couple en situation de handicap porte plainte contre un banquier pour les avoir dépouillés !

Ikea : succès garanti pour ce produit qui remplace une armoire, gain de place assuré !

Jean-Luc Reichmann anéanti par la perte de sa maman : une fin tragique

Prince Harry et William : annonce fracassante sur le décès de Diana, révélations sur un pacte secret

Ce couple se sert de Google Maps pour connaître s’ils se sont déjà croisés avant de se rencontrer, les résultats sont bluffants !