Prime de rentrée de 150 euros : voici les Français qui vont bénéficier de cette aide

Chaque année, le gouvernement français propose une aide aux familles ayant au moins un enfant scolarisé. Le sénat a donc voté pour une prime de 150 euros pour la rentrée. L’objectif est de les aider dans l’achat des fournitures scolaires. Mais cette année, il y a un changement. Les bénéficiaires des minima sociaux, à l’exception de l’Allocation aux adultes handicapés, ne toucheront plus la prime exceptionnelle de la rentrée. Pendant un débat au parlement, les sénateurs ont voté un amendement. Seules les personnes qui touchent la prime d’activité vont pouvoir en bénéficier.

La prime exceptionnelle de la rentrée à 150 euros

Dans la nuit du mardi à mercredi 3 août, l’Assemblée nationale a été le théâtre d’un grand débat. Les parlementaires ont souhaité la suppression de la prime exceptionnelle de la rentrée. Ils ont voulu proposer un nouvel amendement. À savoir, les personnes qui touchent la prime d’activité et l’allocation aux adultes handicapés seraient les bénéficiaires.

À la base, seuls les Français en situation de précarité touchaient cette aide. Ce sont les personnes qui touchent les minimas sociaux. Plus précisément : ceux qui touchent le RSA, l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Il y a également les étudiants boursiers. Cependant, Jean-François Husson, a décidé de valoriser les travailleurs.

« Il s’agit de faire en sorte que les Français qui occupent un travail, travailleurs pauvres ou modestes, trouvent au moment de la rentrée un soutien exceptionnel de 150 euros par foyer. Il faut donner un signal à ces travailleurs qui passent souvent à côté », a-t-il expliqué.

Les bénéficiaires de cette nouvelle aide

Visiblement, la somme grimpera actuellement à 150 euros au lieu des 100 euros de base. Tous les travailleurs avec un revenu modeste pourront en bénéficier.

En revanche, il existe quelques conditions. En premier lieu, il faut avoir plus de 18 ans. Si la personne est sans travail, il lui faudra une indemnisation au titre du chômage partiel/technique. Enfin, la personne doit être résident en France ou citoyen de l’Espace économique européen.

D’autres publications dans 

Caroline Margeridon (Affaire conclue) victime d’agression et de cambriolage à Saint-Ouen

Euromillions : un couple en situation de handicap porte plainte contre un banquier pour les avoir dépouillés !

Ikea : succès garanti pour ce produit qui remplace une armoire, gain de place assuré !

Jean-Luc Reichmann anéanti par la perte de sa maman : une fin tragique

Prince Harry et William : annonce fracassante sur le décès de Diana, révélations sur un pacte secret

Ce couple se sert de Google Maps pour connaître s’ils se sont déjà croisés avant de se rencontrer, les résultats sont bluffants !