Prince Harry et Meghan Markle : violente prise de tête sur Lilibet, Charles enfonce le couteau…

© 24 heures
publicité

Une violente prise de tête a encore éclaté entre le Prince Harry et Meghan Markle. Alors que les tensions sont tendues chez les Sussex, Charles vient enfoncer le couteau un peu plus loin dans la plaie…

Au mois de juin dernier, Meghan Markle et son époux, le Prince Harry accueille la petite Lilibet. Depuis la naissance de cette dernière, le couple ne s’entend plus. Ils multiplient les disputes au sujet de leur fille. Dernier sujet de discorde : le baptême de la petite. 

publicité

Un baptême qui divise…

Décidément, entre Meghan Markle et le Prince Harry, rien ne va plus ! Si le deuxième fils du prince Charles compte coûte que coûte baptiser Lilibet avant la fin de l’année, on ne peut pas en dire autant de sa femme. La jolie brune de 40 ans aurait comme idée de réaliser le baptême dans une église californienne. Une manière pour la duchesse de Sussex de couper définitivement les contacts avec sa belle-famille.

Aucune entente n’aurait été trouvée alors que le baptême de Lilibet est prévu pour le mois de novembre prochain. L’éventualité de célébrer cet événement au château de Windsor entraînerait des tensions au sein du clan royal, comme l’explique le journaliste Arndt Striegler, spécialiste des têtes couronnées auprès de la famille royale.

publicité

« Ce serait parfait pour leur marketing »

Selon l’expert : « La reine, visiblement d’âge moyen, est ouverte à un baptême au château. Néanmoins, le Prince Charles ne partage pas cette idée. À la suite du comportement scandaleux des Sussex, il ne voit aucune raison de faire baptiser Lilibet au château. Pour rappel, le Prince Harry et sa femme se sont montrés particulièrement agressifs envers la maison britannique.

publicité

Une mésentente qui a tendance à créer des conflits entre les parents d’Archie. Mais ce n’est pas tout ! Les tensions se font également ressentir entre la Reine Élisabeth II et son fils Charles. “Beaucoup estiment que Meghan et Harry ne souhaitent qu’un seul cliché avec la Reine et leur fille. Ce serait parfait pour leur marketing, a conclu Arndt Striegler.

publicité