Rappel massif de bouteilles d’eau : toutes ces marques visées !

En France, le rappel massif a frappé une longue liste de produits. Les bouteilles d’eau font aussi partie de cette liste. Le 11 mai, le site officiel du ministère de la Santé a visé la marque Claudia. L’eau minérale pétillante de 1,5 litre et l’eau minérale gazeuse de 0,5 litre plus précisément. Elles s’avèrent dangereuses à cause de Staphylococcus qu’elles contiennent.

Des bouteilles d’eau contaminées !

Des rappels sont lancés chaque semaine. Du coup, les citoyens de l’hexagone se cassent la tête pour savoir quels produits garder et lesquels jeter. La nourriture est la principale cible des rappels. Par ailleurs, apeurés par la contamination de l’eau du robinet, les gens ont tendance à acheter des bouteilles d’eau. Cependant, l’association Agir pour l’environnement a sorti une troublante révélation. En effet, elle a annoncé que huit bouteilles sur dix contiennent des microplastiques. Cela contaminerait l’eau à l’intérieur. Le laboratoire Labocea a prêté main forte à l’association pour les recherches.

Par la suite, l’association affirme : « Appliquant un protocole particulièrement prudent, Labocea a identifié entre 1 et 121 microparticules de plastique par litre. Au total, le laboratoire a mis en évidence quatre types de plastiques différents ».

Les propos alarmants de l’association

Les études seraient également essentielles à la préservation de l’environnement. « Au vu de leur nature, il semble que l’essentiel de ces microplastiques proviennent de la bouteille, du bouchon et du processus d’embouteillage. Soumises à de fortes chaleurs et à la lumière, ces bouteilles d’eau pourraient relarguer des quantités de microplastiques encore plus importantes ».

À part la marque Claudia, de grandes marques s’ajoutent aussi à la liste. Il s’agit de la Badoit, de Carrefour, de la Cristaline, mais aussi de l’Evian. Sans oublier le Perrier, le Volvic et le Vittel. Aussi, les bouteilles « kids » de la marque Vittel représentent un danger pour les enfants. Son eau contient 121 microparticules.

Membre de l’association, Magali Ringoot ajoute : « Pour nous, c’est un scandale. On pense acheter de l’eau pure. Mais elle contient du plastique.  Le plastique n’a rien à faire dans l’eau embouteillée. Les additifs sont soumis au secret industriel. Donc, nous ne savons pas à quel cocktail chimique, nous sommes exposés ».

Ce sont les enfants qui boivent, en général, des bouteilles d’eau en plastique. Ainsi, l’association incite les parents à redoubler de vigilance les concernant.

L’eau doit être « pure »

Toujours selon l’association, « On ne peut pas accepter de laisser les industriels de l’eau embouteillée vendre une eau polluée par le plastique. Mais présentée comme soi-disant ‘pure’. En plus, 300 fois plus chère que l’eau du robinet ! L’État doit protéger notre santé et l’environnement. En priorité, celle des enfants. Et ce, en faisant en sorte que la chaîne alimentaire ne soit pas polluée par le plastique ».

Pour conclure ses propos sur ce sujet, l’association déclare : « Il faut sortir du plastique jetable au plus vite. Il faut commencer par interdire les bouteilles en plastique ».

D’autres publications dans 

Caroline Margeridon (Affaire conclue) victime d’agression et de cambriolage à Saint-Ouen

Euromillions : un couple en situation de handicap porte plainte contre un banquier pour les avoir dépouillés !

Ikea : succès garanti pour ce produit qui remplace une armoire, gain de place assuré !

Jean-Luc Reichmann anéanti par la perte de sa maman : une fin tragique

Prince Harry et William : annonce fracassante sur le décès de Diana, révélations sur un pacte secret

Ce couple se sert de Google Maps pour connaître s’ils se sont déjà croisés avant de se rencontrer, les résultats sont bluffants !