Réforme des retraites : la sortie du calendrier est confirmée

Le gouvernement veut agir rapidement sur la réforme des retraites. Cela dit, cette dernière sera à nouveau mise à l’honneur, lors de ce second quinquennat d’Emmanuel Macron. Le président, qui s’est présenté il y a des mois, n’a pas caché son ambition et sa volonté d’accélérer ce dossier qui traîne depuis des années. D’ailleurs, Elisabeth Borne a entamé des discussions avec les partenaires sociaux et l’opposition. Toutefois, à quoi ressemblera le calendrier à venir ? Quand saurons-nous enfin à quoi nous attendre ?

Réforme des retraites : un texte voté d’ici à la fin de l’hiver

Lundi 17 octobre, on a interrogé le ministre des Relations avec le Parlement, Franck Riester à ce sujet. Cela, lors d’un entretien avec le Public Sénat. Ainsi, le texte serait « vraisemblablement le premier présenté en Conseil des ministres », l’année prochaine, ont-ils déclaré. Ajoutant que « La première ministre fera un bilan de ces concertations à la fin de l’année. Et on proposera un texte en début d’année prochaine ». Si ce calendrier est respecté, le texte sera « voté avant la fin de l’hiver ». Tout en reconnaissant qu’il s’agissait d’un calendrier « ambitieux ».

« En même temps, on prend le temps de la discussion et de la concertation », a assuré Franck Riester, expliquant qu’« on va continuer cette politique qui vise à tenir les engagements qu’avait pris le président de la République de s’assurer de la pérennité du système de retraite ». Une mesure loin de faire des heureux, d’autant qu’hier, de nombreux professionnels sont en grève pour protester contre la réforme des retraites.

Il ne renoncera pas

D’après un sondage réalisé pour Le Figaro par Odoxa-Backbone Consulting, 72% des Français ne pensent pas qu’il soit nécessaire de relever l’âge légal de la retraite pour réformer le système. Plus précisément, 55% des personnes interrogées ne souhaitent même pas que le débat reprenne.

De plus, 72% estiment que le passage forcé, notamment au titre de l’article 49 ter, est inacceptable. L’exécutif a déjà prévenu qu’il ne renoncera pas à cette réforme souhaitable après 2017, même s’il semble avoir oublié cette option.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées