Retraite à taux plein : voici à quel âge vous pouvez l’obtenir

La retraite à taux plein dépend de l’âge à partir duquel vous avez commencé à travailler.

Retraite à taux plein : comment en bénéficier ?

La retraite à taux plein est le nombre de trimestres que vous avez requis pour votre génération. Ce nombre change en fonction de votre année de naissance. Par exemple, pour les personnes nées après 1976 inclus, il faut totaliser 172. Et pour les personnes nées entre 1958 et 1960 : il y en a 167. Vous ne bénéficierez de la retraite à plein taux que si vous arrêtez de travailler après 67 ans. C’est à cet âge que le taux plein est automatique. Rendez-vous sur le site de l’Assurance retraite pour connaître vos droits.

Plusieurs méthodes existent pour vous permettre d’avoir une meilleure retraite. La surcote est le meilleur moyen pour faire augmenter le montant de sa pension de retraite. Sur votre pension de base vous avez droit, chaque année supplémentaire durant laquelle vous travaillez vous ouvre droit à 5% de plus. Si vous validez vingt trimestres de plus pour le taux plein, l’équivalence de 5 ans de travail, alors votre retraite de base augmente de 25%. Pascale Gauthier, associée chez Novelvy Retraite explique que : « La surcote est pertinente lorsque le salaire en fin de carrière est beaucoup plus élevé qu’en début de carrière. Elle est également pertinente pour un salarié qui a travaillé à l’étranger, car elle va améliorer sa faible pension, liée à une carrière courte en France ».

Retraités : une augmentation de 4% dès le mois de juillet ?

Cela ne vous a certainement pas échappé, l’inflation fait augmenter les prix depuis plusieurs semaines. Les pensions doivent donc suivre le cours pour permettre aux retraités de ne pas perdre en pouvoir d’achat. En avril dernier, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a parlé d’une revalorisation qui devrait atteindre 4%.

Cette revalorisation prend en compte les 5.2% de la projection d’inflation actuelle de l’Insee pour mai. Toutefois, l’inflation de juin sera inévitable, car les chiffres définitifs parviennent trop tard pour une indexation au 1er juillet 2022. Bruno Le Maire souhaite une révision des règles actuelles de revalorisation des retraites, pour que ces dernières soient indexées « de manière plus juste et plus protectrice ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées