Retraite : astuce pour que vous puissiez bénéficier du taux plein

Nombreux facteurs entrent en compte pour qu’un retraité dispose du taux maximal. Généralement, c’est l’équivalent de 50 % de taux annuel moyen. Vos 25 meilleures années sont prises en compte pour arriver à ce montant.

Le taux plein : explication et conditions requises

Le taux est plein, taux maximum, si sa valeur équivaut à 50%.  Il est accordé à la soixantaine selon les personnes. L’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans, alors que l’âge du taux plein est à 67 ans. Il faut bien remplir les conditions requises pour jouir du taux maximum. Le nombre de trimestres pour votre génération est à prendre en compte. Vous bénéficiez du taux plein si vous calculez le total du nombre requis. Votre espace personnel de l’Assurance Retraite vous vient en aide si vous ne le savez pas.

Voici les nombres de trimestres selon l’année de naissance, si vous êtes né entre :

  • 1955 et 1957, vous devez avoir 166 trimestres
  • 1958 et 1960, vous devez avoir 167 trimestres
  •  1961 et 1963, vous devez avoir 168 trimestres
  • 1964 et 1966, vous devez avoir 169 trimestres
  • 1967 et 1969, vous devez avoir 170 trimestres
  •  1970 et 1972, vous devez avoir 171 trimestres
  • 1973 et après, vous devez avoir 172 trimestres

L’évolution des retraites en 2022

Un outil qui se trouve sur le site de l’Assurance retraite peut vous aider pour voir le nombre de trimestres. Il vous fait savoir si vous avez l’âge requis de partir en retraite à taux plein, en même temps, il vous permet de voir le nombre de trimestres. Le calcul examine si vous avez enregistré ou non vos enfants. Cet outil vous autorise aussi à consulter votre RIS ou Relevé Individuel de Situation. Il est préférable d’utiliser votre espace personnel sur le site de votre caisse de retraite pour mieux sécuriser vos données.

Emmanuel Macron veut reporter l’âge de la retraite de 62 à 65 ans d’ici 2031. Il compte l’allonger progressivement. Son objectif est de défendre le modèle social français.  « Le président de la République a pris des engagements clairs : ni hausse d’impôts ni augmentation de la dette. Or, nous vivons de plus en plus longtemps, le rapport entre le nombre d’actifs et le nombre de retraités diminue… Si on veut préserver le système de retraite par répartition, auquel nos concitoyens sont attachés, il faudra graduellement travailler un peu plus longtemps », a énoncé Elisabeth Borne, la Première ministre, dans le Journal Du dimanche.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées