Retraite : ces moyens pour valider des trimestres supplémentaires

Le gouvernement pourra retarder le départ à la retraite. Cela, pour quelques mois. En fait, la question sur la réforme des retraites est revenue sur le devant de la scène politique depuis quelques jours. Les différentes manières pour obtenir les trimestres supplémentaires ont été au sujet de la discussion. Les détails !

Une consultation avec les chefs de groupes parlementaires

Le gouvernement a récemment annoncé sa stratégie et celle-ci bat son plein depuis. Pas plus tard qu’hier, la Première ministre Elisabeth Borne a entamé une consultation avec les dirigeants des différents groupes politiques présents dans la salle plénière.

Les premiers reçus à Matignon étaient les représentants du parti Les Républicains, qui faisaient face à la Première ministre. Celle-ci accompagnée d’Olivier Dussopt, ministre du Travail et de Franck Riester, chargé des Relations avec le Parlement.

Retraite : les chefs de l’opposition à l’hémicycle

Plus tard dans la journée, l’Assemblée nationale, par des membres du gouvernement et ses collègues d’Horizons et de Modem, ont attendu la présidente de Renaissance, Aurore Bergé, le parti majoritaire. Aujourd’hui, ce sera au tour de Mathilde Panot, députée de la France Insoumise. Suivie de Marine Le Pen, qui seront invitées à participer à ces consultations.

Enfin, le Parti Socialiste sera convié lundi prochain, rapporte Ouest-France. Si la majorité des groupes d’opposition ne sont pas d’accord avec ce projet de réforme, il faudra attendre encore quelques mois.

Comment valider des trimestres sans travailler plus ?

Si la retraite sera repoussée à 65 ans prochainement, que se passera-t-il ? En effet, pour valider des trimestres supplémentaires sans travailler davantage, il existe certains moyens.

Premièrement, la maternité, la paternité et l’éducation sont des formes de contribution à la société du point de vue de l’État. En conséquence, chaque enfant permettrait de bénéficier de huit trimestres supplémentaires de retraite. Ensuite, les travailleurs qui quittent leur emploi pour accompagner des adultes handicapés peuvent aussi en bénéficier.

Par ailleurs, les aidants naturels comme les parents d’enfants handicapés ont également le droit de valider des trimestres supplémentaires. De leur côté, les salariés ayant accompli une carrière dite longue peuvent aussi le faire. Enfin, sachez que le service militaire pourra de plus d’en bénéficier.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées