Retraite : nos meilleurs conseils pour vous aider à optimiser la valeur de votre pension

Le système de retraite n’est pas toujours évident à comprendre en France. Pour vous aider à tirer le maximum d’avantages de votre pension de retraite, nous vous invitons à suivre ces quelques précieux conseils. Laissez-vous guider à travers cet article !

Assurez-vous de bien connaître tous vos droits à la retraite

La première chose à faire consiste à vérifier les trimestres et les points qui vous sont accordés. Pour ce faire, il est recommandé d’ouvrir un compte retraite sur la plateforme info-retraite.fr. Ce site officiel est le seul habilité à éditer votre relevé de carrière. Un détail important pour ceux qui ont travaillé à l’étranger ou ceux dont les points Agirc-Arrco ne sont pas en adéquation avec le salaire perçu. En cas d’erreurs, il est nécessaire d’apporter un justificatif auprès de la caisse de retraite concernée.

Faites une évaluation de votre pension en fonction de votre profil

Pensez à jeter un coup d’œil à votre relevé de carrière pour connaître la valeur du « taux plein » et la date supposée de départ à la retraite. Pour connaître le nombre d’années restant à votre actif, il suffit de comparer le nombre de trimestres validés avec le reste à acquérir. Les personnes nées en 1957 doivent cumuler 166 trimestres contre 167 trimestres pour ceux qui sont nés entre 1958 et 1960.

Ne pas négliger la surcote

Bien évidemment, nous avons le droit de continuer à travailler au-delà de l’âge de départ à la retraite. Cela permet d’empocher des recettes supplémentaires pour affronter sereinement la retraite. Une majoration annuelle de 5 % sur la base annuelle est constatée dans ce cas. À cela s’ajoute une complémentaire pour Agirc-Arrco.

Les avantages de la retraite progressive

Pour les retraités qui veulent continuer à travailler plus, il est préférable d’opter pour une retraite progressive. Une option envisageable à partir de 60 ans si vous disposez de 150 trimestres cotisés. De quoi permettre plus de flexibilité sur le temps de travail, compensé par une pension de retraite progressive. À titre d’illustration, le temps partiel varie entre 40 % et 80 % sur l’année.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées