Retraites : qui jouiront d’une augmentation le mois prochain ?

La revalorisation des pensions de retraites fait partie du projet de loi gouvernemental. Le but est d’améliorer le pouvoir d’achat de la population face à l’inflation. De nombreuses revalorisations d’aides et d’allocation font partie des mesures prises dans ce projet de loi.

Pension de retraites : 45 euros par mois ?

Il semblerait qu’une revalorisation des pensions de retraites ait été votée en juillet dernier. Cette augmentation aurait dû être versée ce mois-ci. Cependant, la Cnav a déclaré que le vote prenait trop de temps et qu’il n’y en avait pas assez pour cette revalorisation. Dès lors, cette dernière concerne les pensions de retraite et d’invalidité du régime général de base, aussi appelée ASPA, qui était auparavant minimum vieillesse.

Ainsi, la revalorisation de 4 % ne concerne pas ceux qui sont dans le régime complémentaire. Elisabeth Borne précise que “Elle s’applique aux pensions des retraités du secteur privé, de la Fonction publique, des régimes spéciaux et des indépendants“. Au global, c’est une augmentation de 5% sur l’année. Le ministre du Travail a dit : “Si on tient compte d’une inflation à 4%, pour une pension à 1 200 euros, c’est un gain de 45 euros par mois”. Normalement, elles seront également revalorisées en 2023.

Versement rétroactif

Accordée le premier juillet, les séniors auraient déjà dû les toucher ce mois d’août. Néanmoins, elle s’appliquera “ à partir du paiement de la retraite du mois d’août, versée le 9 septembre”, finalement. “Le montant correspondant à la revalorisation sur la retraite du mois de juillet restera versé rétroactivement avec le paiement du 9 septembre”. La loi, n’ayant été adoptée que le 3 août, ceci a causé ce retard.

Toutefois, l’État a prévu d’autres revalorisations pour amortir le bond de l’inflation. En effet, une revalorisation de 4% devrait prendre place cet automne qui s’ajouteront pareillement aux 1,1% de janvier.

Mais d’autres augmentations devraient encore avoir lieu afin d’adoucir les effets de l’inflation. En effet, cet automne, il devrait y avoir une revalorisation de 4%. Celle-ci s’ajoute aussi aux 1,1% de janvier. Par ailleurs, pour le cas des régimes complémentaires, ils devront attendre le mois de novembre. En effet, c’est à cette période qu’ils doivent bénéficier de l’augmentation, en général. Ils ont eu une hausse de 1% l’année dernière, il reste donc à espérer…

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées