Revalorisation des retraites en juillet : découvrez quelle part de votre pension est concernée

Le gouvernement a promis que les pensions vont être revalorisées en juillet. Les retraités se demandent quelles pensions concernent cette revalorisation.

Revalorisation des retraites en juillet : les fonctionnaires avantagés

Le taux affiche +5,2% au mois de mai sur un an. Ce chiffre est sorti d’après les dernières estimations de l’Insee. Olivier Dussopt, le ministre du Travail, a annoncé sur RTL : « nous souhaitons que cette indexation sur l’inflation soit valable pour les retraites du mois de juillet. ». Le 9 août, ils verseront la retraite du mois de juillet, dans le cadre du régime général.

Capital nous rappelle une chose importante. En effet, « L’augmentation prévue cet été ne s’appliquera qu’aux retraites de base, hormis celle des avocats qui ont leur propre système ». La retraite de base est à 50% du plafond de la Sécurité sociale. En 2022, le plafond mensuel augmente à 3 428 euros. Seuls les 1 714 euros de sa pension pourront être revalorisés en juillet, si un ex-salarié du privé reçoit une retraite globale de 3 000 €.

En conclusion, la hauteur de votre pension déterminera la part de votre retraite revalorisée. Une pension haute entraîne une revalorisation moins élevée. La revalorisation exceptionnelle de juillet sera plus conséquente pour les fonctionnaires. En 2020, les retraités qui reçoivent moins de 2 000 euros bruts ont bénéficié d’une hausse de 1%. Ce taux est de 0,3% pour les autres. Dernièrement, le ministre du Travail a évoqué que : « Si on tient compte d’une inflation à 4%, pour une pension à 1 200 euros, c’est un gain de 45 euros par mois. »

L’Instauration d’une pension minimum

Bruno Le Maire a fait une annonce au micro de France Inter le mercredi 1er juin. Il fait part de son désir de revaloriser toutes les pensions de retraite de base. Il a insisté sur un autre grand axe de la réforme des retraites lancée par Emmanuel Macron. En effet, il s’agit de « l’instauration d’une retraite minimum. »

Le Ministre de l’Économie et des Finances a révélé que : « l’objectif social majeur est de porter la retraite minimum à 1100 euros. » Le gouvernement envisage d’élever l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans, afin de financer cette retraite minimum. Pour l’instant, cette mesure est sujette à débat au sein des syndicats qui s’y opposent.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées