RSA : un couple avait 500.000 euros sur 11 comptes bancaires différents !

Un couple explique devant le tribunal pourquoi il a onze comptes bancaires. Il s’agit d’un père de famille turque qui affirme qu’il a ouvert ces comptes pour son frère. Celui-ci étant un entrepreneur en Allemagne. L’homme s’est montré incrédule quand le président lui demandait les factures correspondantes. « Je ne savais pas qu’il fallait les demander », dit-il. Lisez tout l’article pour tout découvrir !

Le couple a tout perdu !

Le couple n’a jamais fait de déclarations trimestrielles qui leur permettent de recevoir des aides aux démunis. Donc, ils sont dans l’obligation de rembourser 45 000 euros à la Caf et les impôts peuvent valoir jusqu’à 400 000 euros. Par conséquent, ils n’ont plus rien à présent.

Le couple a réalisé le fait et va soulever ce poids pour longtemps. À ce propos, leur avocat a demandé la clémence du président du tribunal. Verdict, l’homme est condamné à 18 mois de prison avec sursis, et 6 mois pour sa femme.

RSA : le nombre d’allocataires flambe !

Le gouvernement avoue qu’il reste encore pas mal de mois de crise économique devant lui. De nombreuses pertes d’emploi et faillites vont surgir. Une véritable crise sociale s’annonce et la population le sent déjà venir. Comme preuve, la hausse du nombre d’allocataires du RSA dont les personnes de plus de 25 ans n’ayant pas droit aux allocations chômage jouissent.

Frédéric Bierry, président des affaires sociales de l’Assemblée des départements de France (ADF) en parle dans les colonnes du Parisien. Il avance que « Le nombre de bénéficiaires du RSA est en hausse partout sur le territoire ». Pour cause, les mesures d’endiguement mises en place le 17 mars par Emmanuel Macron. L’ADF estime une augmentation du nombre de bénéficiaires de 2,4 % pour l’Eure, 10 % pour la Seine-Saint-Denis et 5 % pour le Bas-Rhin. Certaines restrictions imposées aux personnes entrant en RSA pendant le blocage ont été levées par l’État. Donc, vu les circonstances, il aurait pu y avoir plus de bénéficiaires durant cette période, a expliqué au quotidien le directeur général de l’ADF Pierre Monzani.

RSA : de nouveaux profils apparaissent

Le président socialiste du conseil départemental de la Gironde explique que de nouveaux profils surgissent parmi les personnes en détresse. Cela dit, il craint qu’une crise sociale inédite survienne. Que ce soit des intérimaires ou des salariés en CDD, ces profils démontrent la présence de la difficulté dans la société.

Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis a déjà soufflé dans l’oreille du président la situation dans son département. L’homme en question craint que cette situation se propage comme une tache d’huile. Cette année, l’État a déjà déboursé 7,5 millions d’euros de plus que prévu pour le RSA. Cela risquera d’aller jusqu’à 45 à 50 millions d’euros supplémentaires en décembre.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées