Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde en direct d’Affaire conclue !

Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde en direct d’Affaire conclue !
© Gilles Scarella - FTV
publicité

Gros malaise sur France 2 ce vendredi 8 octobre 2021 à l’arrivée d’un nouveau vendeur sur le plateau de l’émission d’enchère. Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde en direct d’Affaire conclue. Que s’est-il réellement passé ?

Depuis le début de cette nouvelle saison du programme culte de la première chaîne, les imprudences s’enchaînent. Elles concernent aussi bien l’animatrice, les candidats, les commissaires-priseurs ou encore les acheteurs. Après s’être ridiculisée avec Harold Hessel le lundi dernier, la maman de Nicolas et Valentine Sled tombe de nouveau de son piédestal. Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde en direct d’Affaire conclue.

publicité

« Elle est toujours en vie… »

Pour revenir à ce lundi 4 octobre 2021, Sophie Davant a reconnu l’étroitesse de son intelligence (le propre de toutes les blondes) face à son désarroi en découvrant le système très compliqué de tables gigognes proposées par un vendeur. « Vive la blonde, ironisait-elle, avant d’enchaîner : Il y a des moments où je me sens très très seule. Pardon « , a-t-elle conclu.

Ce vendredi 8 octobre 2021, Leo, un jeune homme de 28 ans s’est présentée devant l’ex-femme de Pierre Sled avec une remarquable statue représentant Saint-Sébastien. Une œuvre d’art ayant appartenu à sa mamie. « Vous venez aussi pour rendre hommage à votre grand-mère« , glissait d’entrée de jeu l’animatrice d’Affaire conclue à l’adresse de son jeune candidat.

publicité

Très inspirée par le vendeur et son objet, Sophie Davant a commis l’irréparable. Après cette première réaction très enthousiaste de la meilleure copine de Caroline Margeridon, elle a supposé que si le jeune homme se permet désormais de proposer aux enchères l’objet en question c’est que l’ancienne propriétaire serait décédée « récemment« . « Non pas du tout, elle est toujours en vie« , lui répondait du tac au tac Leo.

« J’espère que vous me pardonnerez« .

Se rendant compte de sa plus grosse bourde, elle a aussitôt porté les mains sur sa bouche, choquée. « Oh pardon, se rattrapait-elle. J’ai vu que c’était pour rendre hommage à votre grand-mère… », poursuivait-elle avec beaucoup de gêne.

publicité

« Gilou (petit non donné par Leo à sa grand-mère, NDLR), je suis désolée, alors j’espère que vous me pardonnerez. Je vous embrasse et je vous remercie pour votre fidélité« , précisait le jeune homme face caméra. « Ah bah non, ce n’est pas très drôle, moi j’ai honte« , a conclu Sophie Davant.

publicité