Sophie Davant révèle son faramineux salaire : « Cela me fait la vie douce »

© Le Parisien
publicité

L’heure est venue pour Sophie Davant de dévoiler son faramineux salaire sur France 2. Retour sur ce témoignage surprenant de l’animatrice d’Affaire conclue

Pour la première fois, Sophie Davant a accepté de se confier sur son cachet. L’animatrice d’Affaire conclue touche près de 320 000 euros bruts par an en travaillant pour le groupe France Télévisions. « Cela me rend la vie douce, mais je ne flambe pas », avoue-t-elle lors d’un récent entretien. Le point à travers cet article !

publicité

Le salaire mirobolant de Sophie Davant dévoilé

En faisant la pluie et le beau temps des téléspectateurs de France 2 chaque après-midi, Sophie Davant touche chaque année près de 320 000 euros. Un salaire très confortable qui permet à l’ex-compagne de Pierre Sled de profiter pleinement de son argent au quotidien. Au mois de mai dernier, le magazine Libération s’est penché sur le sujet en consacrant un portrait exclusif à la présentatrice de 58 ans. 

Cet été, l’acolyte de Caroline Margeridon a passé les vacances au naturel comme elle les aime : au cœur de l’océan, dans la nature, avec plein de découvertes. Ses photos ont d’ailleurs créé le buzz sur Instagram, où elle est très active. Mais pour se permettre de telles vacances, on se demande combien l’animatrice gagne au juste…

publicité

 

« Cela me rend la vie douce, mais je ne flambe pas »

Sophie Davant n’a pas évoqué le montant exact de son salaire au PAF. Néanmoins, elle a fait preuve de moins de réserves que certains de ses confrères et consœurs. Ces derniers sont nombreux à exiger la transparence sans pour autant l’appliquer, estime le magazine.  

« La Cour des comptes veille à ce qu’aucun employé ne dépasse le salaire de la fondatrice de France Télé (320 000 euros bruts annuels). Sophie Davant touche dans ses environs, n’ayant pas voulu se faire réalisatrice de ses programmes », glisse la publication. 

publicité

L’ancienne collègue de Pierre-Jean Chalençon est consciente de gagner confortablement sa vie. « Je sais ce que vaut l’argent. Je le dépense en vêtements, en sorties aux restos avec les copains, en vacances en bord de mer. Cela me rend la vie douce, mais je ne flambe pas », a-t-elle précisé lors de sa prise de parole. 

publicité