Soupçons de favoritisme contre Bruno (Les 12 Coups de midi) : les internautes haussent le ton !

© JP Baltel
publicité

Bruno, le champion en titre des 12 coups de midi est soupçonné de favoritisme de la part de la production du jeu. Sur les réseaux sociaux, les internautes haussent le ton. 

Bruno vient d’exploser le record de victoires individuelles dans toutes les émissions de télé françaises confondues. Le protégé de Jean-Luc Reichmann détrône ainsi Marie Christine, ancienne championne de Tout le monde veut prendre sa place. Mais tout ce succès est jugé « anormal » par les fans. Sur les réseaux sociaux, on l’accuse de favoritisme. 

publicité

Cette question pour Laura qui agace les internautes

C’est au cours de l’émission diffusée le 7 août dernier que la colère a commencé à gronder auprès des téléspectateurs. Ce jour-là, Laura avait réussi la prouesse de défier Bruno lors du fameux Coup Fatal. Celui que l’on surnomme Fifou Dingo était alors en grosse difficulté. La challengeuse du jour avait encore 9 secondes au compteur tandis que le maître de midi en était à cinq. 

Et là, l’ultime question de l’animateur va faire bondir. Selon les internautes, la question attribuée à Laura était trop difficile et qu’il allait de soi qu’elle allait perdre. De quoi irriter certains fans du jeu de midi. « Il était clair qu’avec un chrono si prêt de Bruno, les deux ultimes questions n’allaient pas être évidentes pour Laura. Merci TF1 ! » a indiqué un aficionado sur Twitter.

publicité

Bruno réagit aux accusations de fraude

À l’occasion d’un entretien pour Télé Poche, Bruno a tenu à réagir à ces accusations. Le jeune candidat de 30 ans nie en bloc les soupçons de favoritisme. « Dans toutes les émissions à champions, il y a une mécanique qui tourne en faveur du maestro », estime le maître de midi. Dans N’oubliez pas les paroles, le titulaire du micro d’argent joue en premier et dans Tout le monde veut prendre sa place, le champion sélectionne le thème de son rival en finale », explique-t-il.

publicité

Ces avantages, Bruno ne les qualifie pas de fraudes. Bruno souligne qu’il ne connaît pas les questions à l’avance. « Il faut prendre du plaisir sans se donner d’objectifs. Après tout c’est un jeu ». Le maître de midi s’approche petit à petit du million d’euros sur TF1. Le 20 septembre, sa cagnotte atteint les 990 000 euros. 10 000 euros de plus et le voilà millionnaire de la première chaîne !

publicité