Stéphanie de Monaco s’inspire de Charlène : elle craque pour sa coupe garçonne !

© Histoires royales
publicité

Stéphanie de Monaco a fait sensation cette semaine avec sa nouvelle coupe. Elle a craqué pour la coupe garçonne portée par sa belle-sœur, Charlène. Et bien évidemment, ça ne passe pas inaperçu…

Le 16 septembre dernier, Stéphanie de Monaco avait assisté à la Princess of Monaco Cup. Il s’agit d’un concours de golf organisé en faveur de la Fondation Princesse Charlène de Monaco. La sœur du Prince Albert II s’est présentée avec une coupe garçonne, rappelant ses styles d’antan.

publicité

Stéphanie de Monaco change de look

Stéphanie de Monaco a répondu présente au Princess of Monaco Cup. Un événement dont les recettes obtenues sont entièrement versées à la fondation de la Première Dame du Rocher. L’association œuvre dans la lutte contre les noyades en faisant des dons pour des programmes pédagogiques partout dans le monde. 

D’autre part, l’Association Fight Aids Monaco vole à la rescousse des personnes séropositives au VIH. Stéphanie de Monaco avait substitué à l’ancienne nageuse. Pour rappel, la mère de Jacques et Gabriella est toujours retenue en Afrique du Sud à cause de ses problèmes de santé. L’occasion pour la maman de Louis, Camille et Pauline d’opter pour une nouvelle coiffure. 

publicité

Une couple inspirée des eighties

La coupe en question nous plonge droit dans les années 80. Il s’agit d’une coupe courte, style boyish. Pour accompagner le tout, Stéphanie de Monaco a misé sur un pantalon muni de motifs fleuris et un joli blazer blanc. À ses côtés, le souverain du Rocher a opté pour un pantalon beige et un blazer bleu à carreaux. 

À droite de Stéphanie de Monaco, on retrouve Gareth Wittstock, le frère de Charlène. À 41 ans, il a quitté son pays natal pour s’installer dans la Principauté. Depuis sa vie s’entremêle avec celle de sa frangine. Par ailleurs, il officie en tant que secrétaire général de la Fondation au nom de la Première Dame. 

publicité

Pour cette seconde édition, l’association financera entre autres le projet Aqwa Itineris, une piscine portable destinée à faciliter l’apprentissage de la natation. La Maison de vie de Carpentras bénéficiera également d’un financement pour accueillir les personnes vivant avec le VIH. En 2019, cette initiative avait permis de réunir plus de 330 000 euros.

publicité