Taxe foncière : sa date limite approche à grand pas !

Alors que l’échéance du règlement de la taxe foncière approche, cette taxe locale est à l’honneur tant son montant pourrait exploser en 2023. Cela dit, avec la hausse des prix de l’énergie, les municipalités seront confrontées à une forte baisse de leurs revenus. En conséquence, elles pourraient augmenter les factures des propriétaires. Par ailleurs, le projet de loi de finances pour 2023, voté le 19 octobre grâce à l’article 49.3 de la Constitution, n’a pas introduit de plafonnement de la révision de la valeur locative. Or, ceux-ci servent de base au calcul de la taxe foncière, précisent Les Échos.

Taxe foncière : à 7% en 2023

Ainsi, sur la base de l’évolution de l’indice des prix à la consommation, particulièrement élevé cette année, la hausse de la taxe foncière sera d’environ 7% en 2023. Soit deux fois plus que cette année. De 2021 à 2022, cette taxe locale a augmenté en moyenne de 4,7 % dans les 200 plus grandes villes de France, montre une étude publiée par l’Union nationale des propriétaires fonciers.

Jean-René Cazeneuve, député Renaissance et rapporteur général du budget, a confirmé que « Nous pensons qu’il vaut mieux laisser la main aux élus ; ils gardent la possibilité de limiter la hausse à 3,5 %, mais c’est leur responsabilité ».

Actuellement, payer en ligne est toujours faisable. Mais sachez que le temps passe vite. Alors, découvrez quand et comment payer cette taxe.

Voici comment la payer

Si vous avez choisi le paiement physique, chèque, espèces ou carte bancaire, la date limite est fixée au 17 octobre.  De même pour ceux qui doivent verser moins de 300 euros au fisc. En revanche, en cas d’oubli, vous pouvez payer en ligne. Et si vous avez attribué moins de 300 euros, un montant majoré vous sera peut-être facturé.

D’autre part, pour les contribuables fonciers en ligne, 22 octobre 2022 à 23 h 59 est la date limite de dépôt des déclarations de revenus. Cela signifie qu’il reste peu de temps pour déposer. D’un côté, pour les déclarer, vous devez vous rendre sur le site impots.gouv.fr. Puis, accédez à votre « espace privé », situé en haut à droite de l’écran de l’ordinateur. Il vous suffit ensuite de renseigner votre numéro fiscal, nécessaire pour vous connecter, puis de cliquer simplement sur l’onglet jaune « payer mes impôts en ligne » et de vous laisser guider.

Enfin, sachez que le code fiscal est composé de 13 chiffres. Il figure sur les déclarations de revenus pré-remplies ou sur les avis d’imposition. Toutefois, si vous ne pouvez pas le récupérer, il y aura toujours une autre méthode pour le faire. Rendez-vous sur la page d’accès à votre « espace privé », puis, dans la rubrique d’aide, cliquer sur « Où trouver votre numéro fiscal ». Ensuite, un lien affichera « recevoir votre code fiscal par email » et il vous suffira de cliquer dessus pour l’obtenir.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées