Thierry Ardisson jeté à la rue : il se retrouve SDF !

© Purepeople
publicité

Mauvaise nouvelle pour Thierry Ardisson ! On vient d’apprendre que le producteur de 72 ans a été jeté à la rue. Il se retrouve sans domicile fixe… Le point à travers cet article !

Après avoir touché le fond, Thierry Ardisson encaisse un nouveau coup dur. Aux dernières nouvelles, le mari d’Audrey Crespo-Mara n’aurait aucun toit où dormir. Il se retrouve malgré lui à la rue. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

« Thierry Ardisson, SDF. Il se retrouve à la rue ».

Dans son édition de cette semaine, un magazine people annonce : « Thierry Ardisson, SDF. Il se retrouve à la rue ». Mais lorsqu’on dit le contenu de l’article, les informations avancées par l’hebdomadaire restent peu crédibles. En vérité, il s’agit d’une révélation erronée des déclarations tenues par l’homme en noir lors de son entretien auprès des journalistes du Parisien. Ce dernier souligne qu’il n’a pas réalisé de fortune malgré ses 35 ans de carrière.

Après avoir brillé à la télé pendant une trentaine d’années, le principal intéressé affirme : « J’ai de quoi vivre lorsque ça va mal. Mais il est impératif que je continue de travailler. J’aurais été plus fortuné si j’avais cédé ma boîte Endemol, à l’instar de Fogiel ou Karl Zéro. J’ai toujours priorisé mon indépendance », explique le père de Manon, Ninon et Gaston.

publicité

« J’ai suffisamment montré ma gueule… »

Pour rappel, l’animateur devrait prochainement être à la tête d’une émission inédite intitulée « Hôtel du temps ». Dans ce programme, il échange avec une célébrité morte via un procédé surprenant. Il faut dire qu’au cours de son absence, la télé ne lui a pas manqué. Comme le confie Thierry Ardisson : « Ça ne me manque pas d’aller à la Plaine Saint-Denis pour m’entretenir avec Matt Pokora. Durant ma carrière à l’antenne, j’en ai bavé », précise-t-il.

publicité

Le père de famille enchaîne en ajoutant : « J’ai suffisamment montré ma gueule. Malgré tout, cela me ferait souffrir de ne plus travailler au petit écran. Désormais, j’opte pour une approche beaucoup plus qualitative », a-t-il conclu.

publicité