TPMP : Un chroniqueur blâme sévèrement une émission télé « C’est chiant à mourir ! »

©️ Le Huffington Post
publicité

Un chroniqueur de Touche pas à mon poste vient de blâmer sévèrement une émission télévisée sur C8. « C’est chiant à mourir ». Le point à travers cet article !

À l’occasion de son passage sur les ondes de RTL, Philippe Lellouche a décidé de dézinguer cash une cérémonie diffusée chaque année à la télévision. De quoi s’agit-il ? La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

« Je crois que ça n’intéresse personne »

On le sait bien, Philippe Lellouche n’est pas du genre à mâcher ses mots lorsqu’il évoque son avis. Celui qui est à la fois acteur, scénariste, réalisateur et chroniqueur de Touche pas à mon poste a encore fait parler de lui le weekend dernier. Le samedi 26 juin, il était l’invité de Jade et Eric Dussart sur RTL.

À l’occasion de son passage dans On refait la télé, le chroniqueur de Cyril Hanouna a tenu des propos virulents sur la cérémonie des Molières. Lorsqu’Eric Dussart lui demande s’il était tenté d’animer cette cérémonie annuelle au petit écran, la réponse de son invité a été sans appel. Sans une once d’hésitation, l’ex-compagnon de Vanessa Demouy a répondu : « Je crois que ça n’intéresse personne ».

publicité

« (…) C’est tout sauf un concert. »

Philippe Lellouche a décidé de profiter de son passage sur RTL pour vider entièrement son sac concernant cette émission périodique de France 2. Lors de sa prise de parole, le frère de Gilles Lellouche a confessé : « C’est chiant à mourir. C’est tout sauf un concert. On devrait réaliser un condensé de ce que peut être le théâtre (…) », a-t-il précisé. Mais le réalisateur ne s’arrête pas là !

publicité

Le père de Solal, Sharlie et Sam a tenu à souligner combien l’évènement ne l’intéressait guère. « En vérité, l’émission n’a manqué à personne… Ils se battent pour le conserver avec 0,2 % d’audience. Moi si on me montre ça étant enfant, c’est ça le théâtre, je n’ai pas envie d’y aller. Il est là, le souci », a-t-il conclu. Voilà qui a le mérite d’être clair !

publicité