TPMP : Une ancienne chroniqueuse se barre et règle ses comptes en direct avec les chroniqueurs !

© C8
publicité

Alors que la rentrée vient à peine de commencer dans TPMP, une ancienne chroniqueuse s’est barrée. Cette semaine, elle a décidé de régler ses comptes avec les chroniqueurs du programme. On vous dit tout ! 

Lundi dernier, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont repris du service sur C8 après les congés d’été. En parallèle, une ex-collègue de Cyril Hanouna a tenu à faire une importante annonce sur Instagram : elle quitte définitivement le groupe Canal + qu’elle juge « à l’encontre de ses valeurs ». Le point à travers cet article !

publicité

Rentrée explosive sur C8

Lundi dernier, après deux mois de vacances bien méritées, Cyril Hanouna et sa bande ont repris le chemin du travail dans Touche pas à mon poste. Au programme : un entretien inédit avec Didier Raoult, la venue des champions olympiques, Maître Fabrice Di Vizio obligé de passer l’émission dehors en compagnie de trois gardes du corps. Bref, le trublion du PAF a mis la barre haute pour cette rentrée.

Si l’ambiance semblait conviviale, une ex-chroniqueuse du programme a coupé court à cette atmosphère. Il s’agit d’Hapsatou Sy qui s’est exprimée cette semaine sur Instagram pour faire une annonce à laquelle personne ne s’attendait.

publicité

« Je tiens à vous informer que je démissionne du groupe Canal+ », a déclaré la compagne de Vincent Cerutti. « J’ai intégré C8 en 2012 et le groupe Canal+ d’Afrique 5 ans plus tard. Sur place, j’ai vécu des expériences inoubliables », confesse l’ancienne chroniqueuse de Laurence Ferrari.

« Il y a des raisons à tout cela… »

Haptou Sy signale que son départ a lieu après avoir traversé de nombreuses épreuves au sein du groupe. La présentatrice fait surtout référence à ses relations conflictuelles avec Éric Zemmour, qui l’appelle Corinne à l’écran. Pour rappel, elle était également en froid avec Thierry Ardisson, qui avait fait part des soucis financiers d’Hapsatou Sy dans les médias.

« Depuis bientôt 2 ans, je dois faire face aux conflits judiciaires contre Éric Zemmour, qui est largement appuyé par le groupe. Le procès est prévu pour septembre 2022 », explique-t-elle. En description de sa publication, la jeune femme de 40 ans n’hésite pas à hausser le ton. Elle estime que le groupe Canal + agit à l’encontre de ses valeurs.

publicité

Comme elle le souligne : « Je réalise de jour en jour que la chaîne est devenue une caisse de résonance des thèses extrêmes à l’encontre de mes valeurs et de celles de la plupart des Français ». Et la principale concernée de conclure : « À ceux qui jugeront ma décision tardive, il y a des raisons à tout cela ».

publicité