Une ex-Reine de la beauté balance du lourd sur l’animateur Thierry Ardisson !

©️ La voix du nord / France régions
publicité

Une ancienne Reine de la beauté vient de faire des révélations choc concernant l’animateur Thierry Ardisson et son comportement bizarre. On vous dit tout !

Dans les années 90, Thierry Ardisson embauche Linda Hardy pour participer à son programme phare « Tout le monde en parle ». Une expérience dont l’ex-Miss France garde des souvenirs amers. Et pour cause…

publicité

Linda Hardy à l’honneur dans « C à vous »

Si beaucoup s’interrogent sur ce qui est advenu de la séduisante Linda Hardy, c’est sûrement parce qu’ils ne suivent pas activement les émissions télévisées. L’ancienne reine de la beauté a décroché un poste à l’écran. Elle participe à un feuilleton au succès sans précédent sur TF1 : Demain nous appartient.

Et si l’aventure avec Ingrid Chauvin est terminée, les projets au petit écran ne s’arrêtent pas pour autant pour l’ex-héroïne de Sète. Mercredi dernier, elle était l’invitée de Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous. L’occasion pour la comédienne de 47 ans de faire des révélations surprenantes sur sa collaboration du passé avec Thierry Ardisson.

publicité

L’animatrice explique pourquoi elle est partie…

Linda Hardy enchaîne en confiant : « J’ai travaillé d’arrache-pied pour être à la hauteur de Thierry. Ça n’a pas été facile. Je n’ai pas eu la place que je souhaitais dans l’émission. Ça s’est très bien passé. Thierry m’a certes interrogé sur des questions assez trash, mais je ne me suis pas laissé déstabiliser ».

publicité

La chanteuse explique ensuite : « Je rigolais et je crois que ça lui fait plaisir », a-t-elle souligné sur le plateau, avant d’ajouter : « Il est vrai que j’ai quitté le programme, car le rôle qu’on m’a confié n’était pas celui que j’avais choisi. Thierry m’a contacté, car il me trouvait drôle, pertinente et avec de la répartie. Mais dès que je mettais en avant ces qualités sur le plateau, ça lui convenait moins (…). C’est pour ça que je suis partie au bout de quatre mois ».

publicité