Une maman qui subsiste grâce aux allocations sociales dépense 2 000 € chez Lidl, la mauvaise surprise tombe

Parfois, les faits divers qui alimentent les actualités ont de quoi nous intriguer. C’est le cas de cette mère de famille qui a dépensé 2000 euros dans les magasins Lidl alors qu’elle vit uniquement des allocations sociales attribuées par l’État

Une escroquerie aux chèques

À première vue, Lidl devrait être ravi de voir une cliente à dépenser autant d’argent chez eux. En effet, c’est mieux que de voir l’argent partir vers les concurrents. Mais dans la réalité, cette situation n’est pas toujours aussi réjouissante. En vérité, c’est plus compliqué que ça. La mère de famille à l’origine de ce scoop a des enfants âgés entre 6 et 16 ans. Elle subsiste principalement grâce aux allocations sociales du fait de sa situation professionnelle précaire. Mais après le décès de l’un de ses enfants, la maman en question est tombée dans la dépression.

Depuis, elle a du mal à remonter la pente. Selon le magazine La Voix du Nord, elle aurait dépensé près de 2 000 € dans plusieurs points de vente situés dans la région de Valenciennes. Tout ça en l’espace de 2 semaines ! Mais la filiale allemande a vite déchanté lorsqu’elle a réalisé que les seize chèques utilisés par la cliente pour régler ses courses étaient rejetés. La raison ? Son compte bancaire a été clôturé.

En effet, la principale intéressée a ouvert un dossier de surendettement. Mais en France, les chèques en bois font l’objet d’une sévère punition. Résultat, la mère de famille a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis. À ceci s’ajoute un remboursement des dépenses qu’elle a réalisé chez le discounter. Voilà une nouvelle qui risque d’entacher l’image des chèques, de plus en plus refusés dans de nombreuses boutiques.

Lidl victime d’arnaque

Sur Facebook, une nouvelle forme d’arnaque crée le buzz. D’où l’intérêt de faire preuve de vigilance. L’escroquerie en question propose le fameux robot de cuisine Lidl, Monsieur Cuisine Connect, à un prix bien trop bas pour être vrai. « Lidl met fin à sa collaboration avec Silvercrest et vend Monsieur Cuisine Connect à 1,95 €. Pour profiter de cette offre, il suffit de remplir un simple formulaire », promet la publication.

Un message diffusé au moment où l’enseigne a suspendu la production de son robot de cuisine. Raison pour laquelle certains consommateurs y ont cru sans poser de question. En remplissant le fameux formulaire, l’arnaque commence.

Dans un premier temps, on voit apparaître l’annonce suivante : « Cette offre exceptionnelle s’accompagne d’une période d’essai de trois jours pour un abonnement affilié. Une fois ce délai écoulé, des mensualités d’abonnement (65,85 €) seront automatiquement prélevées sur votre carte de crédit ». Si vous êtes tombé dans le panneau, le seul moyen de s’en sortir est de faire une opposition auprès de votre banque. Pour les autres, nous vous invitons à faire très attention !

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées